Simonetta Sommaruga défend le projet du Conseil fédéral

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a défendu samedi à la radio alémanique ...
Simonetta Sommaruga défend le projet du Conseil fédéral

Simonetta Sommaruga défend le projet du Conseil fédéral

Photo: Keystone

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a défendu samedi à la radio alémanique SRF les propositions du Conseil fédéral sur l'application de l'initiative sur l'immigration. Elle a notamment évoqué les séjours de courte durée, point critiqué par l'économie.

Selon le projet présenté mercredi dernier, les contingents pour les citoyens de l'Union européenne (UE) s'appliqueraient à partir de quatre mois de séjour, alors qu'une durée de douze mois était possible.

A la radio, Simonetta Sommaruga a expliqué que le Conseil fédéral a volontairement fait ce choix, car il ne souhaite plus de saisonniers. 'Nous avons connu ce statut aux conséquences dramatiques: des familles, des enfants, des femmes ont dû se cacher pendant des années.' De plus, le gouvernement souhaite éviter que les contingents ne soient évités par le biais des séjours de courte durée.

Droit de veto pour l'UE

La présidente de la Confédération a aussi répondu aux critiques de l'UDC, selon laquelle le Conseil fédéral accorde quasiment un droit de veto à l'UE: si un tel droit devait exister, 'les initiants l'ont eux-mêmes créé'. Le texte de l'initiative dit que les accords doivent être adaptés et renégociés: 'C'est ce que nous faisons.'

Pour la première fois depuis un an, l'UE se montre quelque peu disposée à discuter, a ajouté Mme Sommaruga. 'Tout le monde veut bien sûr savoir ce qu'on aura en février 2017', ce qui est impossible à l'heure actuelle. Mais selon elle, il faut désormais 'entrer en pourparlers, avec une saine assurance et dans une position forte'.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus