Revue de presse du dimanche 6 mars 2016

La mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration, l'accueil de requérants d'asile en ...
Revue de presse du dimanche 6 mars 2016

Revue de presse du dimanche 6 mars 2016

Photo: Keystone

La mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration, l'accueil de requérants d'asile en Suisse ou encore le chapardage des employés dans leur entreprise sont quelques-uns des sujets abordés par la presse dominicale. En voici les titres:

Le Matin Dimanche/NZZ am Sonntag: La signature du protocole sur la Croatie est aussi un message de la Suisse envoyé à l'Union européenne (UE), selon Didier Burkhalter. 'Nous disons simplement à l’UE (...) que les problèmes peuvent se régler par étapes', déclare le conseiller fédéral dans un entretien publié par Le Matin Dimanche et la NZZ am Sonntag. 'La signature du protocole en est une qui nous rapproche du but qui est de régler mieux la gestion de la migration en Suisse tout en préservant et développant la voie bilatérale'. 'Nous avons signé ce protocole pour montrer que nous souhaitons réellement aller jusqu’au bout dans la discussion sur un accord négocié', explique le ministre suisse des Affaires étrangères.

Schweiz am Sonntag: Le président du PLR Philipp Müller ne voit aucune solution pour résoudre le dilemme entre le maintien des accords bilatéraux avec l'UE et le respect de la volonté populaire lors de la mise en oeuvre de l'initiative contre l'immigration de masse. Dans un entretien accordé à la Schweiz am Sonntag, il déclare: 'Je demande à Monsieur Blocher de lancer une initiative sur la résiliation de l'accord avec l'UE sur la libre circulation des personnes'. Pour M. Müller, la question qui se pose est: 'Voulons-nous des accords bilatéraux? Oui ou non?'

Le Matin Dimanche: Le chapardage par des employés dans leur entreprise est un phénomène confirmé par plusieurs études. En attestent, selon Le Matin Dimanche, de récentes enquêtes publiées par KPMG, menées notamment par l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich: près de 40% des salariés suisses avouent, sous couvert de l’anonymat, avoir 'gaspillé ou utilisé de façon abusive les ressources de l’entreprise'. En cause, selon certains chercheurs, la dégradation du climat dans le monde du travail.

SonntagsZeitung: La Poste a décidé de ne pas augmenter les tarifs du courrier A et B. L'accord avec le surveillant des prix au sujet de ces tarifs expire à fin mars. Selon l'adjoint de M. Prix, cité par la SonntagsZeitung, les prix ne seront pas modifiés d'ici la fin de l'année. La dernière hausse de ces tarifs date de 2004.

Le Matin Dimanche: Après le doublement des taxes d’études, dès 2017, pour faire face à une enveloppe budgétaire fédérale réduite, l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) coupe dans le revenu des doctorants et post-doctorants, rapporte Le Matin Dimanche. Quelque 3000 chercheurs (sur 5787 collaborateurs) se voient privés de 3% à 5% de leur revenu sur quatre ans. Les syndicats déplorent une mesure prise unilatéralement, mais l’EPFL n’entend pas faire machine arrière.

SonntagsBlick: Le Secrétariat d'Etat pour les migrations (SEM) a publié un rapport sur la procédure accélérée d'asile, testée durant 20 mois dans le centre implanté sur le site 'Juch-Areal', à Zurich-Altstetten. Les résultats démontrent, selon le SonntagsBlick, que cette nouvelle méthode, visée par le référendum de l'UDC, est plus rapide, moins chère, et qu'elle présente un taux de rendement plus élevé.

NZZ am Sonntag: La Suisse accueillera probablement 600 requérants d'asile en provenance de Grèce. Les personnes concernées sont principalement des Syriens. Elles ont été enregistrées par les autorités grecques et ont de bonnes perspectives de pouvoir bénéficier d'un permis de séjour en Suisse, rapporte la NZZ am Sonntag, citant le Secrétariat d'Etat pour les migrations (SEM). La Suisse participe sur une base volontaire au programme de répartition des réfugiés de l'Union européenne. Le Conseil fédéral a donné son feu vert à l'accueil de 1500 personnes au maximum. Les 900 autres personnes viendront vraisemblablement d'Italie.

SonntagsBlick/Zentralschweiz am Sonntag: L'ex-secrétaire d'Etat et actuel professeur à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, Michael Ambühl, a, sur mandat du gouvernement tessinois, élaboré un modèle alternatif pour la mise en œuvre de l'initiative contre l'immigration de masse. Selon le SontagsBlick et la Zentralschweiz am Sonntag, M. Ambühl ne s'est pas intéressé à l'immigration mais aux marchés régionaux de l'emploi. Les données sur les salaires et le niveau de chômage ont été analysées. A partir d'un certain écart type, la clause de sauvegarde serait applicable.

Le Matin Dimanche: Le procureur général genevois Olivier Jornot est sous enquête pour son comportement lors d’une fête du Parquet. Une des photos prises lors de cette soirée de fin d'année est publiée par 'Le Matin Dimanche'. Le journal a choisi de le faire, car ces photos peuvent constituer une menace pour le fonctionnement du Ministère public genevois.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes