Revue de presse du dimanche 25 mars 2018

Les problèmes de Christian Constantin avec le fisc valaisan, mais aussi le référendum sur l'appartenance ...
Revue de presse du dimanche 25 mars 2018

Revue de presse du dimanche 25 mars 2018

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Les problèmes de Christian Constantin avec le fisc valaisan, mais aussi le référendum sur l'appartenance cantonale de Moutier (BE) ou encore CarPostal ou les CFF occupent la presse dominicale. Voici les titres de ces informations, non confirmées à l'ats:

Le Matin Dimanche: Le fisc valaisan réclame 4,25 millions de francs au président du FC Sion Christian Constantin, affirme Le Matin Dimanche. Des poursuites ont été engagées le 8 février, mais l'architecte valaisan a fait opposition. 'Ils veulent que je paie des impôts sur l'argent que je sors de la société immobilière pour le mettre dans le football', déclare-t-il cité dans le journal. Selon M. Constantin, il s'agit d'un litige qui donnera lieu à des négociations. Il précise qu'une réclamation est pendante auprès du service des contributions. Un avocat fiscaliste vaudois estime cependant dans Le Matin Dimanche que ce système pourrait être considéré comme de la distribution dissimulée de bénéfices et 'pourrait constituer une violation du droit comptable'.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Des tentatives de corruption ont été établies par le ministère public du canton de Berne lors du référendum sur le rattachement de Moutier (BE) au canton du Jura, affirment Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung, citant l'ordonnance de classement. Les deux journaux donnent une série d'exemples répertoriés par le parquet, allant de bières offertes contre un 'oui' à la votation à de l'argent proposé, en passant par la visite de jeunes femmes 'en minijupe' au domicile d'un habitant récemment établi dans la commune. Le procureur chargé de l'affaire a cependant prononcé un non-lieu, car il n'a pas été en mesure de démontrer des tentatives d'achat de vote, faute de preuves tangibles. La préfète du district doit maintenant décider si la victoire des séparatistes par 137 voix d'écart est valable ou non.

SonntagsZeitung: La Confédération a bloqué l'enquête interne de La Poste sur le scandale des transferts illégaux de bénéfice d'au moins 100 millions de francs de CarPostal, rapporte la SonntagsZeitung. L'Office fédéral de la police (fedpol), qui a ouvert une enquête pénale à la fin de février, a en effet interdit au géant jaune d'interroger des témoins, de se procurer de nouveaux documents sur l'affaire et de les transmettre, même ceux utilisés par les experts diligentés par le président du conseil d'administration, Urs Schwaller, pour enquêter sur le scandale. Selon le journal, La Poste doit attendre le feu vert de fedpol pour publier les résultats de sa propre enquête, menée par trois experts externes. M. Schwaller avait indiqué en février qu'il présenterait les résultats de l'enquête dans les deux à trois mois. Cela pourrait prendre désormais des années, note le journal.

SonntagsBlick: Le parc immobilier des Chemins de fer fédéraux (CFF), le plus grand propriétaire terrien de Suisse, diminue d'année en année, relève le SonntagsBlick. Depuis qu'Andreas Meyer a pris la tête de l'entreprise ferroviaire en 2007, les CFF ont vendu pour plus de 1,5 milliard de francs de biens immobiliers. Rien que l'an dernier, les cessions ont atteint 203,7 millions de francs, confirmant une tendance à la hausse constatée depuis 2013. Ces ventes ont contribué de manière significative à enjoliver les résultats annuels, note le journal. Un porte-parole des CFF a affirmé qu'à moyen terme, ces ventes diminueront et que les CFF les exploiteront davantage eux-mêmes. Les CFF possèdent plus de 94 millions de mètres carrés de terrain, ce qui correspond à un peu plus que la superficie du lac de Zurich.

SonntagsBlick: Le ministre suisse des finances, Ueli Maurer, envisage d'engager 75 nouveaux contrôleurs fiscaux fédéraux, indique le SonntagsBlick citant un rapport. L'UDC zurichois prévoit qu'ils rapporteront chacun 2,7 millions de francs supplémentaires dans les caisses de l'Etat, soit environ 200 millions au total. La création de ces postes doit encore être approuvée par plusieurs instances. Le personnel supplémentaire devrait, selon le journal, avant tout s'occuper de l'examen des décomptes de TVA des entreprises, notamment des grandes sociétés avec un chiffre d'affaires élevé.

NZZ am Sonntag: La Suisse a restitué le 1er février à l'Etat égyptien 32 millions de francs des avoirs bloqués après la chute du président égyptien Hosni Moubarak, affirme un porte-parole du ministère public de la Confédération (MPC) dans la NZZ am Sonntag. L'argent bloqué sur des comptes de banques suisses appartenait à l'origine à Ahmed Ezz, un politicien et homme d'affaires égyptien. Cette restitution a été rendue possible grâce à un accord à l'amiable entre le gouvernement égyptien et l'homme d'affaires. A la suite de cet accord, le MPC va vraisemblablement clore la procédure pour soupçons de blanchiment d'argent et de soutien à une organisation criminelle à l'encontre de M. Ezz. C'est la première fois que la MPC restitue des fonds bloqués à l'Etat égyptien, ajoute le porte-parole. Quelque 400 millions de francs de fonds égyptiens sont encore bloqués en Suisse. La plus grande partie appartient aux fils d'Hosni Moubarak, Alaa et Gamal.

SonntagsZeitung/SonntagsBlick: L'an dernier, 221 matchs de football ont été perturbés par des spectateurs vandales, les débordements allant de tirs d'engins pyrotechniques à l'émeute pure et simple, rapportent la SonntagsZeitung et le SonntagsBlick, citant des chiffres de l'Office fédéral de la police (fedpol) et de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP). Les deux ligues les plus prestigieuses, la Super League et la Challenge League, comptent ensemble 360 parties par saison. A ce nombre, il faut ajouter les rencontres de la Coupe de Suisse, les matchs internationaux et amicaux. Ainsi, une partie sur deux en moyenne a connu des problèmes. Au sommet du palmarès du hooliganisme trônent les Young Boys de Berne, avec 36 incidents. Suivent le FC Bâle (34) et le FC Zurich (33). Le hockey sur glace a enregistré nettement moins de débordements. Avec 106 cas, la ligue a même atteint un plus bas.

/ATS
 

Actualités suivantes