Revue de presse du dimanche 24 septembre 2017

Une hausse probable des primes de l'assurance-maladie, mais aussi les relations de la Suisse ...
Revue de presse du dimanche 24 septembre 2017

Revue de presse du dimanche 24 septembre 2017

Photo: Keystone

Une hausse probable des primes de l'assurance-maladie, mais aussi les relations de la Suisse avec l'UE et une plainte en Suisse contre un oncle de Bachar al-Assad occupent les journaux dominicaux. Voici les titres de ces informations, non confirmées à l'ats:

Le Matin Dimanche/SonntagsBlick: A quelques jours de l'annonce de la hausse des primes d'assurance-maladie pour 2018 par le Département fédéral de l'intérieur, plusieurs journaux dominicaux abordent le sujet. Selon Le Matin Dimanche, les primes vont à nouveau bondir. Le journal explique que les deux plus importants assureurs de Suisse romande, Assura et Groupe Mutuel, ont envoyé à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) une demande d'augmentation d'environ 7% et 9% respectivement. Celle du groupe Sanitas est de 10%. Des requêtes assez similaires auraient été déposées pour les cantons de Vaud et du Valais.

Or, selon un spécialiste, ces hausses risquent fort de se retrouver dans les primes des Romands, l'OFSP se contentant de contrôler qu'elles couvrent les coûts. Le SonntagsBlick assure que la hausse moyenne des primes standards sera comprise entre 3,5 et 5%. En 2017, l'augmentation avait été de 4,5%.

SonntagsBlick: dans une interview dans le SonntagsBlick, l'ex-diplomate suisse Michael Ambühl douche les espoirs du conseiller fédéral fraîchement élu Ignazio Cassis de revenir en arrière dans les négociations d'un accord-cadre entre la Suisse et l'Union européenne (UE). 'Les circonstances extérieures peuvent être plus fortes que les souhaits politiques dans les relations internationales', avertit l'ancien haut fonctionnaire, qui avait négocié les accords bilatéraux II. Il remarque encore qu'une telle démarche manque de logique diplomatique. Selon lui, seules deux options sont désormais possibles pour la Suisse: le gel des relations bilatérales existantes ou la poursuite des négociations de l'accord-cadre, malgré les oppositions en Suisse.

SonntagsZeitung: Après l'élection mercredi dernier d'Ignazio Cassis au Conseil fédéral, la présidente du PLR, Petra Gössi, n'entend pas favoriser les candidatures féminines lors de la prochaine vacance au gouvernement. 'Le PLR n'est pas un parti de quota. Il ne faut pas nécessairement un ticket uniquement composé de femmes lorsqu'un siège PLR devra être repourvu au Conseil fédéral', dit-elle dans la SonntagsZeitung. La présidente des femmes PLR, Doris Fiala, a pourtant appelé la direction du parti à ne proposer que des femmes lors de la prochaine élection. Le gouvernement fédéral ne compte pour l'heure que deux femmes ministres.

Le Matin Dimanche/SonntagsZeitung: Des avocats de victimes ont porté plainte vendredi contre le Ministère public de la Confédération (MPC) pour déni de justice dans le cadre d'une enquête contre Rifaat al-Assad, l'oncle du président syrien Bachar al-Assad, accusé de crimes de guerre, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Selon l'un des avocats, le MPC 'traîne les pieds' depuis le début de la procédure ouverte en 2013, suite à une dénonciation de l'organisation de lutte contre l'impunité TRIAL International. Selon le défenseur, le procureur n'a auditionné qu'une fois en quatre ans le Syrien, qui vit en exil en France depuis un putsch raté en 1984. Le MPC se défend en invoquant la complexité et le temps extrêmement long des procédures.

SonntagsZeitung: Les dimensions toujours plus imposantes des voitures en Suisse obligent les experts à agir. Une commission de l'association suisse des professionnels de la route et des transports (VSS) a révisé la norme pour le stationnement standard, qui sera élargie d'environ 5 centimètres, selon la SonntagsZeitung, qui cite le président du groupe de travail Franck Rolland. En cause: l'augmentation ces dernières années des ventes des véhicules SUV, plus larges et massifs que les voitures classiques. Les chiffres des assureurs-automobile montrent en outre que ces véhicules sont beaucoup plus fréquemment impliqués dans des collisions dans les parkings.

NZZ am Sonntag: Le journaliste Shams ul-Haq, qui avait déposé une demande d'asile à Kreuzlingen (TG) et fait de fausses déclarations à cet égard pour enquêter sur d'éventuels abus, a échappé à une condamnation pénale. Bien qu'il ait effectivement violé la loi sur l'asile, le ministère public de Kreuzlingen a estimé qu'il avait un motif supérieur à la loi dans sa démarche.

SonntagsZeitung: Swisscom a écopé le 29 mars d'un amende de 4,3 millions de francs de l'organisme d'autorégulation PolyReg pour des violations des règles antiblanchiment, selon la SonntagsZeitung. Le premier opérateur de télécommunications de Suisse a encaissé de l'argent de services à valeur ajoutée pour des fournisseurs. Or, des enquêteurs en Italie ont découvert que de tels services peuvent être utilisés dans des transactions mafieuses. Le géant bleu, qui voulait une clarification, a été débouté par le Tribunal administratif fédéral. L'affaire doit maintenant passer devant le tribunal d'arbitrage de Polyreg.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus