Revue de presse de ce dimanche 9 décembre 2018

Les jeux des chaises musicales et de pouvoir au Conseil fédéral figurent en bonne place dans ...
Revue de presse de ce dimanche 9 décembre 2018

Revue de presse de ce dimanche 9 décembre 2018

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Les jeux des chaises musicales et de pouvoir au Conseil fédéral figurent en bonne place dans la presse dominicale suisse. Voici les titres de ces informations non confirmées à Keystone-ATS:

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung / SonntagsBlick: Le conseiller fédéral Guy Parmelin aimerait bien quitter le département de la Défense. Selon la SonntagsZeitung, Le Matin Dimanche, et le SonntagsBlick, le Vaudois se verrait bien à l'Economie ou au Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et des communications. Le Vaudois serait soutenu dans sa démarche par ses collègues UDC Ueli Maurer et PLR Ignazio Cassis. Le but étant que le front de droite tienne quatre départements-clés par lesquels il contrôlerait toute la politique européenne, économique et celle des infrastructures, analyse Le Matin Dimanche. Tous trois verraient donc bien la démocrate-chrétienne valaisanne, nouvellement élue, Viola Amherd pour diriger la Défense. Pour que ce scénario fonctionne, il leur faudra convaincre l'autre dernière arrivée, la PLR saint-galloise Karin Keller-Sutter.

SonntagsZeitung: La ministre sortante Doris Leuthard s'est donné une dernière mission: elle souhaiterait que l'exécutif approuve un abaissement de l'âge minimum requis pour conduire via une modification de l'ordonnance, affirme la SonntagsZeitung. Si ses collègues acceptent, les jeunes pourront commencer à apprendre à conduire dès 17 ans. Les opposants de la ministre des Transports dénoncent un cadeau au lobby de l'automobile et l'accusent de vouloir précipiter une décision que son successeur pourrait ne pas souhaiter poursuivre. En septembre, 30 conseillers aux Etats sur 48 comptaient présenter une motion contre cette modification. Doris Leuthard semble avoir conclu un marché avec ces voix discordantes, écrit le journal. Pour Regula Rytz, présidente des Verts, il est incroyable que la ministre aille contre la volonté des associations professionnelles et des experts en sécurité routière.

Ostschweiz am Sonntag / Zentralschweiz am Sonntag: La Banque nationale suisse (BNS) ne publiera cette année pas de rapport environnemental pour la première fois depuis 2009. Les informations liées au développement durable comprenant les chiffres de 2017 et une partie de ceux de 2018 seront directement intégrées au rapport annuel de 2018 qui sera lui publié au printemps prochain, affirment dimanche les journaux alémaniques Ostschweiz am Sonntag et Zentralschweiz am Sonntag. Mais le document n'abordera pas la compatibilité climatique de la politique d'investissement de la BNS, a fait savoir cette dernière aux médias.

NZZ am Sonntag: Depuis la mise en place des accord Schengen/Dublin en Suisse, il y a dix ans, la criminalité a diminué de plus de 20%. Et ce, contrairement à ce que craignaient les opposants aux textes, détaille la NZZ am Sonntag se basant sur des statistiques officielles. Toutefois, le nombre d'auteurs présumés d'infraction qui n'ont pas de permis de séjour en Suisse a augmenté de près de 15% depuis 2009. Les 'touristes de la criminalité', dont font par exemple partie ceux qui s'adonnent à la mendicité interdite, sont également comptabilisés dans cette catégorie.

Le Matin Dimanche / SonntagsZeitung: Les Suisses mangent toujours moins de chocolat. Même s'ils en consomment toujours plus de 10 kg par personne et par an, leur consommation a diminué de 15% en 10 ans, rapportent Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. Les Helvètes consomment aussi davantage de chocolat importé. En 2017, 42% des friandises vendues venaient de l'étranger, soit près de deux fois plus qu'il y a vingt ans, remarque Chocosuisse.

SonntagsBlick: Mercredi quelque 90 personnes appartenant à la 'Ndrangheta, la mafia calabraise, ont été arrêtées lors d'un vaste coup de filet international dans plusieurs pays d'Europe et d'Amérique latine. La Suisse a aussi contribué à cette opération menée conjointement par les forces de police et de justice italienne, allemande, belge et néerlandaise qui ont saisi 490 kg de cocaïne, affirme le SonntagsBlick. Les enquêteurs suisses auraient notamment aidé à situer un véhicule du groupe équipé d'un double fond pour y cacher de la drogue, selon les propos du directeur adjoint de la police judiciaire fédérale allemande qui remercie au passage le concours de la Suisse dans cette action, intitulée 'Pollina'. Le Ministère public de la Confédération a pour sa part confirmé que la Suisse avait 'transmis des informations' dans le cadre de l'entraide judiciaire internationale.

/ATS
 

Actualités suivantes