Près de 700'000 assurés ont changé de caisses maladie pour 2016

Près de 700'000 assurés en Suisse ont changé de caisses maladie entre 2015 et 2016, selon un ...
Près de 700'000 assurés ont changé de caisses maladie pour 2016

Près de 700'000 assurés ont changé de caisses maladie pour 2016

Photo: Keystone

Près de 700'000 assurés en Suisse ont changé de caisses maladie entre 2015 et 2016, selon un sondage présenté lundi par comparis.ch. Le succès des modèles alternatifs ressort, à la lecture des résultats.

Selon les calculs du comparateur en ligne, 8,6% des assurés ont changé de caisses pour l'année 2016. Ce taux est en constante augmentation depuis 2012, ajoute comparis.ch dans un communiqué diffusé lundi. La pratique est plus courante en Suisse romande qu'en Suisse alémanique ou au Tessin.

Ainsi, 12% des Romands ont changé d'assureur, alors que 8% en ont fait de même Outre-Sarine. Les augmentations de prime record relevées dans les cantons du Jura (+10,1%) et de Neuchâtel (+10,3%) expliquent cet écart, selon le comparateur.

La caisse maladie Assura, fortement implantée dans les cantons romands, a fortement augmenté ses primes pour 2016, précise l'expert en assurance maladie de chez comparis Felix Schneuwly. Ces hausses ont poussé de nombreux assurés romands à aller voir ailleurs.

Même si ses primes ont augmenté en moyenne de 9,3% en 2016, Assura reste toutefois une des caisses maladie parmi les plus avantageuses. Elle a compté 150'000 assurés supplémentaires pour l'année 2015, mais n'a pas pu fournir des chiffres pour 2016. Ils se seraient stabilisés, a indiqué à l'ats la caisse maladie.

Jeunesse moins stable

D'autres tendances ressortent du sondage de comparis.ch. Plus un assuré choisit une franchise élevée, plus il sera enclin à changer de caisse maladie.

Autre constat: les jeunes optent plus volontiers pour le changement que les personnes âgées. Si 3% des 61 à 75 ans se sont affiliés à une nouvelle caisse en 2016, ils sont 15% à en avoir fait de même parmi les 18 à 30 ans.

Quant aux modèles alternatifs, ils sont proches d'être la norme pour les personnes qui ont changé de caisse maladie pour cette année: quarante-et-un pourcents d'entre eux ont opté pour l'un de ces modèles. Un sondage de l'ats auprès de plusieurs assureurs, dont Swica, CPT, Atupri, CSS et Concordia, confirme cette tendance.

Swica relève que 85% de ses assurés ont opté pour un modèle alternatif, un taux qui s'élève à 95% chez les nouveaux clients. Ces chiffres auraient encore augmenté depuis 2015.

Changements mal accueillis

Le site comparis.ch a également recueilli des réactions sur la volonté du Conseil fédéral de biffer les franchises à 1000 et 2000 francs et de baisser les réductions maximales appliquées aux franchises restantes. Si le projet de suppression de ces franchises devait se concrétiser, les personnes concernées opteraient à parts égales (45%) pour le niveau directement inférieur ou directement supérieur.

Quant au projet du Conseil fédéral de diminuer de plus de 300 francs les réductions appliquées aux franchises élevées, il est désapprouvé par 64% des sondés. Seules 19% des personnes interrogées seraient favorables à cette mesure.

L'institut GfK a réalisé ce sondage pour le compte de comparis.ch en décembre 2015. Les assurés avaient un mois dès réception de leurs primes 2016, début octobre, pour changer de caisse. Quatre mille Suisses, âgés de 18 à 75 ans et de toutes les régions linguistiques, ont été interrogés.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes