Près de 48'000 élèves fribourgeois vont reprendre l'école jeudi

La rentrée scolaire va sonner jeudi prochain pour 47'949 élèves fribourgeois de l'école obligatoire ...
Près de 48'000 élèves fribourgeois vont reprendre l'école jeudi

Près de 48'000 élèves fribourgeois vont reprendre l'école jeudi

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

La rentrée scolaire va sonner jeudi prochain pour 47'949 élèves fribourgeois de l'école obligatoire et du secondaire 2, soit 793 de plus que l'an dernier. La hausse est en partie liée à l'arrivée d'enfants ukrainiens.

Pour répondre à l'afflux supplémentaire d'élèves, 32 classes ont été ouvertes, dont 19,1 classes pour l'école obligatoire, a indiqué vendredi l'Etat de Fribourg. Pour les écoles du secondaire 2 (collèges, écoles de commerce à plein temps, école de culture générale), six classes supplémentaires ont été nécessaires et dans les écoles spécialisées, ce chiffre se monte à sept.

A l'école obligatoire, le nombre d'élèves se monte à 40'476, soit 668 de plus que l'an dernier. Parmi ceux-ci, il y aura 433 enfants ukrainiens. Le canton a précisé qu'il est 'difficile de dire précisément combien de classes ont été ouvertes en raison de l'arrivée d'élèves ukrainiens, car ces enfants, accueillis dans des familles fribourgeoises, sont répartis dans l'ensemble du canton'.

Quelques écoles primaires en ont toutefois scolarisé dix et plus, en particulier à Villaz, Marly-Grand-Pré, la Jogne, Broc-Botterens ou encore dans la région Morat. Quelques classes ont également pu éviter la fermeture. 'Entre six et neuf classes sont concernées par ces deux phénomènes', précise le canton.

Recrutement plus difficile du côté germanophone

Si tous les postes d'enseignants ont pu être repourvus pour la rentrée, les difficultés de recrutement ont été plus importantes dans la partie germanophone du canton, a ajouté l'Etat de Fribourg. Elles concernent essentiellement l’école primaire.

La mise en oeuvre de l'éducation numérique fait partie des priorités de l'année scolaire. Plus de 1500 élèves de 1ère année des gymnases, des écoles de culture générale et des écoles de commerce débutent la nouvelle année scolaire en ayant leur propre ordinateur portable dans leur sac.

Au niveau de l'école obligatoire, les objectifs d’apprentissage par cycle, les attentes fondamentales et les ressources ont été clarifiés au niveau romand. La stratégie d’éducation numérique, qui a été mise en consultation au printemps, donne un cadre technologique et organisationnel clair à la mise en œuvre. Un rapport de consultation est en cours d’élaboration. Le Grand Conseil sera saisi durant l’automne.

Contrairement au reste du canton, l'école obligatoire commence lundi dans les communes lacoises (Chiètres, Fräschels et Ried) dont le calendrier est proche de celui du canton de Berne. Ce sera aussi le cas pour les élèves du secondaire 2 du Gymnase intercantonal de la Broye, dont les vacances scolaires se calquent sur celles du canton de Vaud les années paires.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus