Pas de procédure sur d'éventuelles violations des règles sanitaires

Le Ministère public Jura-bernois-Seeland n'entre pas en matière sur d'éventuelles violations ...
Pas de procédure sur d'éventuelles violations des règles sanitaires

Pas de procédure sur d'éventuelles violations des règles sanitaires

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Le Ministère public Jura-bernois-Seeland n'entre pas en matière sur d'éventuelles violations des règles sanitaires lors des festivités marquant le rattachement de Moutier (BE) au canton du Jura. De nombreux sympathisants jurassiens ne portaient pas de masque.

Une dénonciation avait été envoyée au Ministère public demandant à sanctionner les personnes ayant participé aux rassemblements le 28 mars dans le cadre de la votation sur l'appartenance cantonale en violation des règles sanitaires. Cette dénonciation portait sur le non-respect des distances et l'absence du port du masque.

Le Ministère public explique vendredi qu'il serait incohérent de mener des investigations pour identifier, sur la base d'images, les personnes susceptibles d'avoir violé les règles en matière sanitaire, à savoir la participation à un rassemblement dans l'espace public de plus de 15 personnes et la violation des dispositions du port du masque.

Démarche préventive

La police, en amont de cette votation, avait entretenu des contacts avec les autorités municipales mais également avec les représentants de chaque camp, autonomiste et antiséparatiste. Il avait alors été considéré qu'une approche proportionnée sur les règles sanitaires et à leur éventuelle violation était la plus judicieuse et la plus raisonnable au vu de la situation émotionnelle.

Le Ministère public souligne que la police cantonale bernoise s'est dès lors employée à exhorter les différents acteurs à appeler à la retenue et au respect des prescriptions sanitaires. Elle a ainsi privilégié une démarche préventive plutôt que répressive tant avant que pendant les rassemblements.

Au final, ce rassemblement de milliers de personnes célébrant à Moutier le rattachement au canton du Jura n'avait pas débouché sur une explosion de cas de Covid, malgré un respect parfois peu suivi des gestes barrières.

/ATS
 

Actualités suivantes