Opérations de la colonne vertébrale plus sûres grâce à un robot

Des chercheurs de l'Université de Berne, de l'hôpital de l'Île et du Centre Suisse d'Electronique ...
Opérations de la colonne vertébrale plus sûres grâce à un robot

Opérations de la colonne vertébrale plus sûres grâce à un robot

Photo: Pascal Gugler/ Insel Gruppe AG

Des chercheurs de l'Université de Berne, de l'hôpital de l'Île et du Centre Suisse d'Electronique et de Microtechnique développent un robot chirurgical de haute précision. Guidé par des capteurs, il permet de fixer plus sûrement des vis dans la colonne vertébrale.

Cette nouvelle méthode de chirurgie robotique devrait permettre de fixer des vis de stabilisation dans la colonne vertébrale de manière sécurisée et précise, sans endommager les tissus alentour, expliquent jeudi les trois institutions dans un communiqué commun.

Concrètement, le robot, cent fois plus sensible que la main d'un chirurgien, sonde la colonne vertébrale en temps réel pendant l'opération à l'aide de signaux électriques et mécaniques. Cela permet d'adapter au mieux le placement de l'instrument de perçage par rapport à l'anatomie.

'Grâce à l'association d'un EMG (électromyogramme) et d'un robot chirurgical, nous aurons désormais accès à un système d'avertissement qui détecte à l'avance les cellules nerveuses pendant les interventions', se réjouit Olivier Chételat du Centre Suisse d'Electronique et de Microtechnique, cité dans le communiqué.

'Nous pouvons presque réduire à zéro le risque de mauvais placement d'une vis pédiculaire', renchérit Andreas Raabe de l'hôpital de l'Île à Berne, également cité dans le communiqué. Actuellement, environ 15% des vis ne sont pas placées correctement lors d'une opération de stabilisation de la colonne vertébrale, l'une des opérations du dos les plus courantes.

Le robot est développé avec des partenaires industriels. Le projet bénéficie du soutien du programme 'BRIDGE' à hauteur de deux millions. Ce dernier est une initiative commune du Fonds national suisse et de la Commission pour la technologie et l'innovation.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus