Nouvel accord signé entre l'EPFL et le gouvernement valaisan

L'EPFL planifie un nouveau centre de recherche à Sion, spécialisé dans les environnements alpins ...
Nouvel accord signé entre l'EPFL et le gouvernement valaisan

L'EPFL planifie un nouveau centre de recherche à Sion, spécialisé dans les environnements alpins et extrêmes. Ses pôles scientifiques déjà actifs en Valais, dans les domaines de la santé, de la chimie et de l'énergie vertes seront parallèlement renforcés.

Le Conseil d'Etat valaisan s'est déplacé in corpore mardi pour sceller ce nouvel accord avec l'EPFL. 'C'est un projet ambitieux et visionnaire qui passe dans sa deuxième phase', a salué la présidente du gouvernement cantonal Esther Waeber-Kalbermatten mardi devant la presse.

Neuf chaires et trois groupes de recherche sont déjà présents sur le campus. Or si le projet initial prévoyait onze chaires, il est désormais prévu de les augmenter à dix-sept, dont la majorité sera financée par l'EPFL. Le nombre de collaborateurs devrait quant à lui plus que doubler: de 150 actuellement, il passerait à 360 à l'avenir.

Afin d'accueillir ces effectifs supplémentaires, un nouveau bâtiment est planifié pour 2019, à proximité de la gare de Sion, dans la continuité de l'actuel Energypolis. Le crédit-cadre approuvé par le Grand Conseil en 2013 demeure toutefois respecté, précise le Conseil d'Etat dans un communiqué.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus