Neuchâtel: bénéfice de 6,5 millions attendu en 2020

Le canton de Neuchâtel prévoit de 'sortir la tête de l'eau' et de renouer avec les bénéfices ...
Neuchâtel: bénéfice de 6,5 millions attendu en 2020

Neuchâtel: bénéfice de 6,5 millions attendu en 2020

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le canton de Neuchâtel prévoit de 'sortir la tête de l'eau' et de renouer avec les bénéfices en 2020. Il s'attend à un excédent de revenus de 6,5 millions de francs. L'enveloppe des investissements nets se monte à 96,8 millions.

'Bien que les comptes aient à plusieurs reprises été bouclés à l’équilibre durant la dernière décennie, les budgets du canton de Neuchâtel n’avaient plus renoué avec les chiffres noirs depuis 1957', a indiqué mercredi le Conseil d'Etat dans un communiqué. En 2018, Neuchâtel a enregistré un déficit de 33,3 millions de francs. Le budget en prévoit un de 17,9 millions pour cette année.

Le résultat bénéficiaire attendu en 2020 'est le reflet d’une conduite financière rigoureuse menée depuis plusieurs années', a ajouté le Conseil d'Etat. Les charges au budget augmentent de 4,6% par rapport au budget précédent, soit une hausse globale de près de 100 millions de francs.

Des éléments exceptionnels en sont la cause pour 96,1 millions, selon le gouvernement. Ce dernier a cité l’amortissement de la H20 cédée à la Confédération, la hausse des tarifs concordataires pour les placements hors canton dans le domaine pénitentiaire ou encore les effets de la jurisprudence récente en matière de subsides LAMal.

À cela s’ajoutent notamment les réformes de la fiscalité et de la péréquation intercommunale. 'L’introduction dans la loi d’un mécanisme de lissage tendanciel des recettes fiscales, le moratoire pour la Haute École de musique (HEM) ou encore la recapitalisation du réseau hospitalier neuchâtelois, ont également été intégrés au budget 2020', a ajouté le Conseil d'Etat.

Ces dépenses supplémentaires, dues à des décisions fédérales ou cantonales, ont toutefois été absorbées, a précisé le Conseil d'Etat. Notamment par une contribution supplémentaire de la péréquation financière fédérale.

Baisse des recettes fiscales

Les revenus au budget 2020 progressent, malgré une baisse des recettes fiscales de près de 29 millions de francs, de façon plus importante que les charges. La hausse est de 5,7%, soit près de 124,3 millions de francs.

Sur le plan des investissements, le Conseil d’État prévoit des projets en hausse de 8,3%, en regard de l’année 2019. Les investissements nets inscrits au budget se montent au total à 96,8 millions de francs, dont 12 millions au titre de prise de participations à des sociétés électriques.

Le budget intègre le vaste programme d’impulsion et de transformations, validé par le Grand Conseil en juin. Ce sont ainsi 70,8 millions de francs d’ici à 2025 qui seront directement consacrés à ce programme dont 52,8 millions de francs à titre d’investissement.

Retour des chiffres rouges

'Les efforts devront être poursuivis ces prochaines années pour que ce retour dans les chiffres noirs ne soit pas éphémère', a expliqué le Conseil d'Etat. 'Si la dynamique de croissance des charges semble en partie maîtrisée, les recettes sont quant à elles amenées à suivre le chemin inverse'. En cause le recul de la péréquation financière fédérale et des recettes fiscales.

'Le maintien du canton dans les chiffres noirs ne sera donc durable qu’au prix d’une grande rigueur de gestion', a ajouté le gouvernement qui craint aussi une dégradation de la conjoncture. Selon les projections actuelles, des déficits de l’ordre de 6,5 à 24,9 millions sont prévus entre 2021 et 2023, peut-on lire dans le rapport.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus