Naissance d'un okapi au zoo de Bâle, première depuis onze ans

Le zoo de Bâle fête la naissance d'un petit okapi, pour la première fois depuis onze ans. Baptisé ...
Naissance d'un okapi au zoo de Bâle, première depuis onze ans

Naissance d'un okapi au zoo de Bâle, première depuis onze ans

Photo: Keystone

Le zoo de Bâle fête la naissance d'un petit okapi, pour la première fois depuis onze ans. Baptisé Nuru, il est né le 2 octobre. Giraffidé aux pattes zébrées, l'okapi est une espèce menacée, et sa reproduction en captivité est particulièrement difficile.

La mise bas s'est déroulée sans problème, au terme d'une gestation de 450 jours, a déclaré mercredi aux médias Friederike von Houwald, curatrice du zoo. Les parents de Nuru sont Imba, un mâle de huit ans arrivé de Dallas en 2013, et Mchawi, une femelle de cinq ans venue d'Anvers en 2014.

Le petit Nuru pesait 29 kilos à la naissance et a déjà pris six kilos depuis. Il suit sa mère dans l'enclos. Celle-ci l'abandonne parfois pour partir à la recherche de nourriture, une pratique courante chez les okapis.

Le pavillon des antilopes reste ouvert, mais Nuru peut se retirer à tout moment dans un box chauffé et isolé. Le public est donc invité à faire preuve de patience. La température extérieure est actuellement trop froide pour le jeune giraffidé.

Deuxième tentative

A la mort d'une femelle okapi en 2011, le zoo de Bâle avait acquis en Grande-Bretagne une nouvelle pensionnaire qui avait déplu au mâle déjà présent. Les okapis sont des animaux très sélectifs, a expliqué Mme von Houwald.

De concert avec la direction du programme européen de sauvegarde de l'espèce, le zoo de Bâle a procédé à des échanges d'animaux afin d'apporter du sang neuf. Le nouveau groupe de quatre animaux semble bien fonctionner.

La première naissance d'un okapi à Bâle remonte à 2005, après douze ans d'attente. Au total, 26 giraffidés sont nés à Bâle, dont le premier en 1960. Le zoo est le seul à accueillir des okapis en Suisse. On en recense 66 dans les zoos européens. Dans la nature, ils seraient environ 10'000.

Dans leur environnement naturel dans la forêt tropicale du Congo, les okapis sont menacés par la déforestation. Leur espace vital a également souffert des guerres civiles. En 1987, une réserve de faune spécialement dédiée aux okapis a été créée dans la forêt de l'Ituri, dans l'actuelle République démocratique du Congo.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes