Moderna a déposé une demande d'autorisation pour son vaccin

Swissmedic, l'Institut suisse des produits thérapeutiques, a reçu une troisième demande d'approbation ...
Moderna a déposé une demande d'autorisation pour son vaccin

Moderna a déposé une demande d'autorisation pour son vaccin

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Swissmedic, l'Institut suisse des produits thérapeutiques, a reçu une troisième demande d'approbation d'un vaccin contre le coronavirus de la société américaine de biotechnologie Moderna, a annoncé l'agence vendredi.

La procédure d'examen du vaccin mRNA-1273 de Moderna repose sur un envoi initial de données portant sur des aspects précliniques, de premiers aspects cliniques et la qualité de la préparation, annonce Swissmedic dans un communiqué diffusé vendredi.

Cette demande a été déposée dans le cadre d'une procédure de soumission en continu, ce qui permet à Swissmedic d'évaluer des données dès qu'elles sont disponibles. Les entreprises peuvent soumettre en tout temps des informations actualisées, avant même d'être en possession de résultats définitifs.

Ce processus permet à Swissmedic de se faire une idée du rapport bénéfice/risque des vaccins candidats avant que les essais cliniques ne soient achevés. Un moyen d'accélérer les travaux d'expertise tout en garantissant un examen tout aussi minutieux, assure l'autorité d'autorisation et de contrôle des produits thérapeutiques.

Swissmedic examine déjà plusieurs demandes d’autorisation de mise sur le marché pour des vaccins contre le Covid-19. L'une a été soumise début octobre par l'entreprise AstraZeneca suivie par la demande mi-octobre déposée par Pfizer et BioNTech.

Lonza va fabriquer le principe actif

Lonza, un fournisseur pharmaceutique basé en Valais, est impliqué dans la fabrication du vaccin Moderna, et devrait produire le principe actif de ce vaccin dès son lancement. Une ligne de production est en cours d'installation à Viège (VS), où la production pourrait déjà commencer cette année.

Lonza est également impliqué dans un autre vaccin contre le coronavirus pour la société biopharmaceutique américaine Altimmune. Cette dernière produira un vaccin candidat, l'Adcovid, administré par spray nasal. Altimmune espère mettre le vaccin sur le marché en 2021.

Le gouvernement compte sur plusieurs fabricants pour obtenir un vaccin. Berne a signé un contrat de réservation avec l'américain Pfizer, a annoncé mercredi le ministre de la Santé Alain Berset. S'ajoutent des contrats signés avec deux autres fabricants: en août, le gouvernement a obtenu 4,5 millions de doses de vaccin de Moderna et 5,3 millions de doses d'Astrazeneca.

L'OFSP prévoit de pouvoir effectuer les premières vaccinations en Suisse au cours du premier semestre 2021.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus