Les récidivistes devraient être internés pour un crime grave

Les criminels déjà condamnés pour un crime grave devraient être internés. Après la commission ...
Les récidivistes devraient être internés pour un crime grave

Les récidivistes devraient être internés pour un crime grave

Photo: Keystone

Les criminels déjà condamnés pour un crime grave devraient être internés. Après la commission des affaires juridiques du National, celle du Conseil des Etats a décidé par 7 voix contre 4 de donner suite à une initiative parlementaire de Natalie Rickli (UDC/ZH).

La commission du National va pouvoir préparer un projet de loi visant à durcir le droit en matière d'internement. Les criminels qui ont déjà été jugés pour assassinat, meurtre, lésion corporelle grave ou viol devraient être internés.

Par 8 voix contre 4, la commission du Conseil des Etats n'a par contre pas soutenu une autre initiative parlementaire de la conseillère nationale zurichoise, qui demande que soient libérés uniquement les criminels internés dont on est sûr qu'ils se conduiront correctement une fois hors de la prison.

Finalement, elle a décidé par 7 voix contre 6 de modifier une motion, encore déposée par Natalie Rickli. Plutôt que d'exclure de tout congé ou sortie une personne internée, la commission propose que les personnes condamnées à un internement ne puissent sortir qu'accompagnées. Une minorité souhaite enterrer la motion.

Ces objets avaient été déposés dans le sillage des meurtres de Marie en mai 2013 à Payerne et de Lucie, jeune fille au pair fribourgeoise, en 2009 à Baden (AG). Depuis, celui d'Adeline à Genève en septembre 2013 s'y est ajouté.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus