Les patients aimeraient plus de données sur la qualité des hôpitaux

Une très forte majorité des citoyens (85%) souhaiterait disposer de davantage de données sur ...
Les patients aimeraient plus de données sur la qualité des hôpitaux

Les patients aimeraient plus de données sur la qualité des hôpitaux

Photo: Keystone

Une très forte majorité des citoyens (85%) souhaiterait disposer de davantage de données sur la qualité des hôpitaux avant de décider où se faire soigner. Et 75% d'entre eux pensent que plus de transparence favorise la qualité, selon le Moniteur de la santé 2015.

Une nette majorité des sondés (63%) rejette cependant la proposition que les caisses maladie ne prennent plus en charge que les coûts des hôpitaux de haute qualité. De même, les personnes interrogées sont critiques au sujet d’interventions de l’Etat vis-à-vis des hôpitaux, révèle le Moniteur de la santé, publié mardi. Il a été réalisé par l'institut gfs sur mandat de l'association des entreprises pharmaceutiques Interpharma.

Le sondage montre aussi que 77% des votants estiment qu'il est grand temps que le prix des génériques baisse. Mais 80% des personnes interrogées sont d’avis que le médicament le moins cher n’est pas toujours le plus approprié pour le patient et trouvent par conséquent que le prix ne doit pas être le seul critère de décision pour l’utilisation d’un médicament.

Satisfaits

La satisfaction vis-à-vis du système de santé atteint pour la troisième fois consécutive un nouveau record depuis l’introduction de la loi sur l’assurance maladie (LAMal): 82% des personnes interrogées ont une impression très positive ou plutôt positive, et 9% seulement tirent un bilan très négatif ou plutôt négatif.

Le Moniteur de la santé a été réalisé pour la 18e fois depuis l’introduction de la LAMal. L'institut gfs.bern a interrogé 1210 électeurs de toute la Suisse entre le 9 mars et le 10 avril 2015.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes