Les ornithologues comptent les bécasses pendant la parade nuptiale

La parade nuptiale des bécasses qui débute ne réjouit pas que ces oiseaux: les ornithologues ...
Les ornithologues comptent les bécasses pendant la parade nuptiale

Les ornithologues comptent les bécasses pendant la parade nuptiale

Photo: Keystone

La parade nuptiale des bécasses qui débute ne réjouit pas que ces oiseaux: les ornithologues profitent de l'occasion pour les compter. Et ce grâce aux appels à la ronde des mâles, qui font sortir les volatiles de leur cachette.

Les bécasses sont en temps normal ardues à observer. Elles s'activent la nuit et leurs couleurs grises et brunes les camouflent efficacement, explique lundi la Station ornithologique suisse à Sempach (LU).

Les scientifiques se posteront dans les clairières des forêts et attendront le coucher du soleil. C'est ce moment de la journée que les mâles choisissent pour solliciter vocalement leurs éventuelles prétendantes.

La parade nuptiale dure d'avril à juillet. Elle offre la possibilité de recenser la population de bécasses. L'Office fédéral de l'environnement soutient l'action de la Station ornithologique, qui entend chiffrer la régression des effectifs depuis les années 1990.

Dans leur communiqué, les spécialistes basés dans le canton de Lucerne soulignent que la démographie de cet oiseau migrateur recule dans de nombreux pays d'Europe. En Suisse, les bécasses couvent encore régulièrement dans l'ouest du Jura, le long de la face nord des Préalpes et dans le nord des Grisons. Elles ont en revanche pratiquement délaissé le Plateau.

Les raisons invoquées vont de la détérioration de l'habitat, entraînée par la densification des forêts, à la chasse, en passant par des perturbations lors de la période de couvaison.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus