Les mesures sont arrivées trop tard, selon Rudolf Hauri

Les mesures renforcées par le Conseil fédéral sont arrivées 'un peu tard' selon le président ...
Les mesures sont arrivées trop tard, selon Rudolf Hauri

Les mesures sont arrivées trop tard, selon Rudolf Hauri

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Les mesures renforcées par le Conseil fédéral sont arrivées 'un peu tard' selon le président de l'association des médecins cantonaux, Rudolf Hauri. Il espère qu'elles permettront de reprendre la situation en main.

Le contrôle de la situation dépend de l'acceptation et de la mise en œuvre des mesures, et du soutien de la population, a indiqué Rudolf Hauri lundi dans l'émission 'HeuteMorgen' de la SRF. Il s'estime confiant à cet égard: 'Nous supposons que la majorité de la population verra l'intérêt des mesures, en comprenant l'importance de combattre le virus, et, par conséquent, les suivra.'

Les mesures annoncées dimanche par le Conseil fédéral, qui sont en vigueur depuis lundi, sont nécessaires car le virus s'est largement répandu dans toute la Suisse, a dit M. Hauri. Il trouve que les mesures auraient pu arriver plus tôt, au vu du nombre de nouveaux cas qui a explosé très rapidement. D'après les médecins cantonaux, le Conseil fédéral a soulagé les cantons, mais ne les a pas déresponsabilisés.

Pour Rudolf Hauri, les plans de protection sont bien acceptés et mis en oeuvre lors de grands événements. 'Je peux comprendre que les événements majeurs ne soient pas encore restreints au niveau fédéral, mais cela pourrait arriver', a-t-il averti. Les situations peuvent encore varier d'un canton à l'autre.

/ATS
 

Actualités suivantes