Les fonctionnaires manifestent pour leurs salaires et leur retraite

A Genève, près de 900 personnes ont manifesté jeudi soir à l'appel du Cartel intersyndical ...
Les fonctionnaires manifestent pour leurs salaires et leur retraite

Les fonctionnaires manifestent pour leurs salaires et leur retraite

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

A Genève, près de 900 personnes ont manifesté jeudi soir à l'appel du Cartel intersyndical du personnel de l'Etat et du secteur subventionné. Les fonctionnaires ont fustigé les 'mesures d'économie néfastes' du gouvernement.

En ligne de mire des manifestants: la réforme de la caisse de prévoyance de l'Etat de Genève (CPEG). 'Même s'il y a des fioritures, le nouveau projet de loi présenté mercredi par le Conseil d'Etat est une belle arnaque', a déclaré le président du Cartel Marc Simeth.

'Ce texte arrive comme un cheveu sur la soupe', a souligné M. Simeth. Il a déploré le passage en primauté des cotisations et une baisse des rentes. 'Au final, c'est nous qui allons payer la recapitalisation de la CPEG', a-t-il lancé sous les sifflets des manifestants.

Le Cartel veut que le Grand Conseil vote un projet de loi de la gauche et du MCG qui doit permettre une recapitalisation sans modifier de fond en comble les cotisations et les rentes. Ce texte est calqué sur une initiative qui prévoit de recapitaliser la CPEG en favorisant la construction de logements.

'Que le début'

Parti de la Place Neuve, le cortège de près de 900 personnes selon les journalistes sur place et entre 800 et 1000 selon la police, s'est rendu jusqu'à la Treille. Les manifestants ont crié leur colère par rapport au projet de budget 2019 qui prévoit la non-indexation des salaires. Une mesure qui, selon le Cartel, permettra d'économiser de 80 à 100 millions de francs sur le dos des fonctionnaires.

Autre revendication des manifestants: des postes en plus dans les services en souffrances. 'Ce n'est que le début de la mobilisation', a annoncé M. Simeth. Fin 2015, les fonctionnaires avaient combattu des mesures d'économie du Conseil d'Etat par une grève de plusieurs jours ponctuée par des manifestations qui avaient rassemblé jusqu'à 10'000 personnes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus