Les chimpanzés mangent régulièrement des crabes d'eau douce

Les chimpanzés mangent des crabes d'eau douce sur une base régulière, ont constaté des chercheurs ...
Les chimpanzés mangent régulièrement des crabes d'eau douce

Les chimpanzés mangent régulièrement des crabes d'eau douce

Photo: KEYSTONE/EPA/EDGAR DOMÍNGUEZ

Les chimpanzés mangent des crabes d'eau douce sur une base régulière, ont constaté des chercheurs zurichois en Guinée. Une découverte qui laisse supposer que nos ancêtres hominiens faisaient de même il y a plusieurs millions d'années.

Kathelijne Koops et son équipe de l'Institut d'anthropologie de l'Université de Zurich (UZH) ont observé des chimpanzés dans la région des monts Nimba en Guinée. Ces singes mangent des crabes d'eau douce toute l'année, indépendamment de la saison sèche ou humide et de l'abondance d'autres sources de nourriture, rapportent les chercheurs dans le Journal of Human Evolution.

Les lits des cours d'eau où pêchent les chimpanzés ne s'assèchent jamais, si bien que la récolte est stable tout au long de l'année. Les mères avec des petits sont particulièrement assidues. Pour les scientifiques, cela tient au fait que les crabes sont une importante source d'acides gras et de micro-nutriments comme le sodium et le calcium, importants pour la santé de la mère et de l'enfant.

Développement du cerveau

Ces recherches sur les habitudes alimentaires du plus proche parent vivant d'Homo sapiens peuvent aider à mieux comprendre comment et pourquoi nos ancêtres ont commencé il y a 1,95 million d'années à manger des animaux aquatiques, tortues, crocodiles et poissons notamment. Il est possible que cette alimentation riche en acides gras poly-insaturés ait favorisé le développement du cerveau.

Selon Mme Koops, citée mercredi dans un communiqué de l'UZH, cela montre d'une part que les chimpanzés des forêts pêchent aussi le crabe, et pas seulement leurs congénères vivant sur les côtes ou au bord de lacs et de rivières. D'autre part, ces résultats laissent supposer que la faune aquatique était aussi une composante régulière de l'alimentation des hominiens qui ont précédé l'être humain.

Cette nourriture n'était probablement pas qu'un complément occasionnel. Elle pourrait avoir joué un rôle essentiel dans l'alimentation des mères et de leurs petits, conclut l'UZH.

/ATS
 

Actualités suivantes