Les Vert'libéraux renouvellent la direction du parti

Les délégués des Vert'libéraux (PVL) ont renouvelé samedi la direction du parti. Ils ont reconduit ...
Les Vert'libéraux renouvellent la direction du parti

Les Vert'libéraux renouvellent la direction du parti

Photo: Keystone

Les délégués des Vert'libéraux (PVL) ont renouvelé samedi la direction du parti. Ils ont reconduit le conseiller national Martin Bäumle (ZH) à la présidence, tandis que deux Romands accèdent à la vice-présidence: Isabelle Chevalley (VD) et Pascal Vuichard (GE).

Mme Chevalley est conseillère nationale et M. Vuichard est président des Jeunes Vert’libéraux. Deux Alémaniques deviennent aussi vice-présidents, a indiqué le parti, qui était réuni à Neuchâtel: les conseillers nationaux Kathrin Bertschy (BE) et Jürg Grossen (BE).

Jusqu'à présent, le parti comptait deux vice-présidents, un Romand et un Alémanique. Le Genevois Laurent Seydoux avait annoncé début mars ne pas briguer de nouveau mandat en tant que vice-président. L’ancien conseiller national lucernois Roland Fischer a lui aussi décidé de ne pas se représenter.

Les futurs président et vice-présidents, la présidente du groupe parlementaire Tiana Angelina Moser et le secrétaire général Michael Köpfli formeront la direction du parti.

Mots d'ordre pour le 5 juin

Les délégués ont aussi adopté leurs mots d'ordre pour deux des objets en votation le 5 juin. Ils recommandent d'approuver la réforme de la loi sur l'asile et de rejeter l'initiative populaire 'Pour un revenu de base inconditionnel'.

La réforme de l'asile a été soutenue par 79 voix et une abstention. La conseillère nationale Tiana Angelina Moser a souligné: 'La révision conduira à des améliorations ciblées de notre régime d’asile. Les procédures seront accélérées et les requérants d’asile plus rapidement fixés sur leur sort'.

Les délégués ont rejeté clairement l’initiative 'Pour un revenu de base inconditionnel', par 72 voix contre contre 22 voix et 3 abstentions. La conseillère nationale Kathrin Bertschy a défendu ainsi le 'non': 'Le revenu de base inconditionnel n’est rien d’autre que le droit de vivre aux dépens d’autrui. Cela contrevient à nos principes libéraux'.

Le PVL avait déjà arrêté en février ses positions sur les trois autres objets soumis au peuple en juin. Une assemblée des délégués avait rejeté l'initiative populaire 'Pro Service public' et l'initiative en faveur d'un 'financement équitable des transports'. Elle a en revanche soutenu la modification de la loi sur la procréation médicalement assistée.

Liberté de vote sur le renseignement

Les Vert’libéraux ont en outre décidé samedi de laisser la liberté de vote sur la loi sur les services de renseignement, dont la date de la votation n'est pas encore fixée. La discussion a été intense et le résultat serré, avec 59 voix contre 48 et 4 abstentions.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes