Le système de formation suisse compte un quart d'étrangers

Les étrangers représentent un quart des jeunes inscrits dans le système de formation suisse ...
Le système de formation suisse compte un quart d'étrangers

Le système de formation suisse compte un quart d'étrangers

Photo: Keystone

Les étrangers représentent un quart des jeunes inscrits dans le système de formation suisse. Ce pourcentage varie selon le type de formation. Avec 53%, c'est au niveau du doctorat que leur part est la plus élevée.

Il s'agit du niveau d'études dans lequel ils sont le mieux représentés, indique l'Office fédéral des statistiques (OFS) dans sa newsletter de décembre.

Au niveau tertiaire, comprenant les hautes écoles et la formation professionnelle supérieure, un étudiant sur quatre est étranger (24%). Leur présence est particulièrement importante dans les hautes écoles universitaires (30%). Pour l'année académique 2015/2016, les hautes écoles ont accueilli 59'200 étudiants étrangers. Plus des trois quarts sont venus expressément d'un autre pays pour étudier en Suisse.

Cette population estudiantine représente 25% des effectifs dans les hautes écoles universitaires, 12% dans les hautes écoles spécialisées (HES) et 5% dans les hautes écoles pédagogiques (HEP). Elle est généralement plus attirée par le master (26%) que par le bachelor (10%).

Au secondaire II, les jeunes de nationalité étrangère ne forment plus que 20% des effectifs, alors qu'ils sont surreprésentés dans les programmes d'enseignement spécial à l'école obligatoire (45%). L'OFS explique ce phénomène notamment à cause des classes allophones.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes