Le recours à la rente-pont moins important qu'attendu

Les chômeurs âgés sont moins nombreux que prévu à percevoir des rentes pont. Seul un quart ...
Le recours à la rente-pont moins important qu'attendu

Le recours à la rente-pont moins important qu'attendu

Photo: Keystone/GEORGIOS KEFALAS

Les chômeurs âgés sont moins nombreux que prévu à percevoir des rentes pont. Seul un quart des personnes en fin de droit de plus de 60 ans ont déposé une demande, indique lundi l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).

Entre la mi-2021 et la fin 2022, 671 personnes ont obtenu des prestations transitoires, soit moins que prévu initialement. Selon l'OFAS, cela s'explique notamment par le fait que les prestations transitoires sont entrées en vigueur le 1er juillet 2021, en pleine pandémie de Covid-19.

Le nombre de chômeurs en fin de droit était alors plus faible que prévu. En effet, les personnes au chômage durant la première vague (mars-août 2020) ont bénéficié d’une prolongation extraordinaire du délai de perception de leurs indemnités chômage pouvant aller jusqu’à neuf mois. Par conséquent, certaines d’entre elles ne sont arrivées en fin de droit que fin 2022

L'OFAS a également surestimé le nombre de bénéficiaires potentiels d'une rente-pont. Et tous les ayants droit n'ont pas déposé une demande.

/ATS
 

Actualités suivantes