Le mois de février plus chaud que la norme

Beaucoup de pluie, peu de soleil, des épisodes de douceur et de forts vents: le mois de février ...
Le mois de février plus chaud que la norme

Le mois de février plus chaud que la norme

Photo: Keystone

Beaucoup de pluie, peu de soleil, des épisodes de douceur et de forts vents: le mois de février a subi les caprices de la météo. Il aura fait 2,4 degrés au-dessus de la norme 1981-2010, selon les prévisions de MétéoSuisse.

La douceur de cet hiver est ainsi très proche des records. En faisant une moyenne des mois de décembre, janvier et février, la température a été supérieure de 2,5 degrés par rapport à la norme 1981-2010. Le record avait été atteint lors de l'hiver 2006/2007 avec 2,6 degrés de plus que la normale, indique vendredi MétéoSuisse.

Malgré des températures clémentes, la météo en février n'a pas pour autant été agréable. De l’air atlantique doux et humide a entraîné des précipitations presque tous les jours sur le territoire. A la mi-février, il avait autant plu en Suisse romande que d'habitude durant tout le mois.

Un février des plus sombres

Le soleil n'a pas beaucoup brillé sur les contrées helvétiques en février. L'ensoleillement n'a été que de 40 à 60% par rapport à la norme. Selon les régions, il s'agit de l'un des mois de février les plus sombres depuis le début des mesures en 1959, notamment dans l'ouest et le nord-ouest de la Suisse, en Valais et en Engadine.

Le troisième mois de l'hiver a encore été caractérisé par de forts épisodes venteux. Au début du mois, une tempête de foehn a décoiffé les vallées alpines avec des rafales entre 100 et 150 km/h. En montagne, le vent a soufflé jusqu'à 160 km/h. Ce fut ensuite au tour des régions de plaine de subir la colère d'Eole: celles-ci ont été balayées par des bourrasques de 100 km/h.

Genève: un pic à 17,4 degrés

En dépit du peu de soleil et des vents tempétueux, la Suisse a connu plusieurs épisodes très doux. Au début et à la fin du mois, le thermomètre affichait en moyenne entre 6 et 11 degrés de plus que la normale. Il a par exemple fait 15,8 degrés à Pully (VD) le 21 février. A Genève, la température a atteint 17,4 degrés.

Cette douceur est du pain béni pour la végétation qui a déjà bien entamé sa floraison. Les perce-neige, nivéoles de printemps et crocus ont fleuri dans les jardins en plaine. Au pied nord du Jura et sur le Plateau, les ails des ours sont déjà sortis de terre au début du mois.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus