Le girafon Osei a vu le jour vendredi dernier au zoo de Bâle

Les girafes du zoo de Bâle ont connu, vendredi dernier, leur deuxième heureux événement de ...
Le girafon Osei a vu le jour vendredi dernier au zoo de Bâle

Le girafon Osei a vu le jour vendredi dernier au zoo de Bâle

Photo: Keystone

Les girafes du zoo de Bâle ont connu, vendredi dernier, leur deuxième heureux événement de l'année. La femelle Kianga a mis bas un girafon mâle, appelé Osei. La naissance a pris trois heures, le petit n'étant pas si petit que ça: il mesure deux mètres et pèse 80 kg.

La taille d'Osei dépasse de 20 cm la moyenne des girafons à leur naissance et de 20 kg leur poids moyen, indique mardi le zoo de Bâle. Vingt minutes après avoir vu le jour, Osei tentait déjà de se lever. Au bout de deux heures, il buvait déjà le lait de sa maman. L'agilité et la vigueur du petit lui permet déjà de sortir dans l'installation extérieure sous les yeux des visiteurs.

Le père d'Osei est Xamburu, âgé de 8 ans, comme la mère. Il avait déjà conçu le petit Onong que la femelle Sophie, âgée de 6 ans, a mis bas le 28 février dernier.

Les girafes du zoo de Bâle font partie de l'espèce dite du Kordofan. Cette espèce est fortement menacée dans son environnement naturel, au Tchad, au Nigeria et au Cameroun, où elle ne compte plus qu'environ 2000 girafes de ce type.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus