Le cerveau humain actuel est apparu il y a 1,7 million d'années

Le cerveau humain tel qu'il se présente actuellement est un million d'années plus jeune que ...
Le cerveau humain actuel est apparu il y a 1,7 million d'années

Le cerveau humain actuel est apparu il y a 1,7 million d'années

Photo: Marcia Ponce de León/Christoph Zollikofer/UZH

Le cerveau humain tel qu'il se présente actuellement est un million d'années plus jeune que supposé. Il est apparu en Afrique il y a environ 1,7 million d'années, selon une étude de chercheurs zurichois publiée dans la revue Science.

L'être humain moderne Homo sapiens se distingue fondamentalement de ses plus proches parents, les grands singes: il vit au sol, marche sur ses jambes et a un cerveau beaucoup plus gros, a indiqué jeudi l'Université de Zurich (UZH) dans un communiqué.

Les premières populations du genre Homo sont apparues en Afrique il y a 2,5 millions d'années. Si elles étaient déjà bipèdes, la taille de leur cerveau était de 50% inférieure, similaire à celle de leurs ancêtres australopithèques.

Une équipe internationale emmenée par Christoph Zollikofer et Marcia Ponce de León, de l'Institut d'anthropologie de l'UZH, a voulu en avoir le coeur net. 'Selon nos analyses, les structures cérébrales humaines modernes se sont formées il y a 1,7 à 1,5 million d'années dans ces populations africaines', indique le Pr Zollikofer.

'Jusqu'ici, on partait du principe que les premiers humains possédaient déjà un cerveau semblable à celui de l'homme moderne il y a 2,5 millions d'années', a précisé le chercheur à Keystone-ATS.

Outre la taille, le cerveau humain se distingue de celui des grands singes par l'emplacement et l'organisation des différentes régions cérébrales. C'est le cas par exemple des zones frontales responsables de la planification et de l'exécution d'actions complexes, et également du langage.

'Comme ces régions sont nettement plus grosses chez l'être humain, les zones voisines ont été repoussées vers l'arrière', souligne Marcia Ponce de León, première auteure de l'étude.

Premiers humains hors d'Afrique

Les chercheurs ont constaté que les premières populations humaines à l'extérieur de l'Afrique - à Dmanisi dans l'actuelle Géorgie il y a 1,8 million d'années - avaient des cerveaux ni spécialement gros ni spécialement modernes, même s'ils étaient capables de fabriquer toutes sortes d'outils, de s'adapter à de nouvelles conditions ou de prendre soin des membres du groupe qui avaient besoin d'aide.

Par conséquent, le cerveau humain moderne n'est pas apparu avant 1,7 million d'années, selon les auteurs. Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont analysé par tomodensitométrie une quarantaine de crânes fossiles d'Homo erectus vieux de 1 à 2 millions d'années et provenant d'Afrique et d'Asie.

Des fossiles provenant de Java ont quant à eux confirmé que les premières populations africaines dotées d'un plus gros cerveau se sont disséminées rapidement et avec succès jusqu'en Asie du sud-est.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus