Le canton du Jura limite l'ampleur du déficit au budget 2021

Le budget 2021 du canton du Jura accuse un déficit de 3,9 millions de francs. Le gouvernement ...
Le canton du Jura limite l'ampleur du déficit au budget 2021

Le canton du Jura limite l'ampleur du déficit au budget 2021

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le budget 2021 du canton du Jura accuse un déficit de 3,9 millions de francs. Le gouvernement a réussi à limiter l'excédent de charges dans un contexte marqué par le Covid-19 grâce aux recettes de la BNS et à l'utilisation complète de sa réserve budgétaire.

Face à l'évolution incertaine de la pandémie, le scénario qui a été retenu pour l'élaboration du budget cantonal est celui qui se base sur la continuité de la situation actuelle. Le gouvernement n'a donc pas tenu compte d'un éventuel blocage complet de la société et de l'économie en cas de forte détérioration sanitaire.

L'impact financier pour l'Etat jurassien de la crise du Covid-19 pour les années 2020 et 2021 est estimé à 37,4 millions, dont 26,3 millions de francs pour le manque à gagner. Les recettes supplémentaires attendues de la BNS, soit 11,4 millions dans le cadre de la nouvelle convention, soutiennent ce budget.

Le budget ne prévoit pas de hausse d'impôt ni de taxe et respecte le frein à l'endettement. Les effets de la crise du Covid-19 se font ressentir fortement au niveau des rentrées fiscales. Ils entraînent aussi une augmentation des charges.

Dissolution de la réserve

Sans les efforts financiers des années précédentes qui permettent la dissolution de la réserve de politique budgétaire de 30,5 millions, le déficit aurait atteint 34,4 millions de francs, dont 20,5 millions expliqués par la pandémie. La dissolution de cette réserve a aussi permis d'absorber en grande partie le manque à gagner lié à la révision fiscale (RFFA) estimée à 11,3 millions.

Dans cette période marquée par la crise sanitaire, le Gouvernement jurassien a voulu maintenir le niveau des investissements afin de limiter les incertitudes pour l'économie régionale. Ce projet de budget implique une augmentation de la dette brute de 46 millions pour atteindre 435 millions ou 5900 francs par habitant.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus