Le canton de Neuchâtel veut attirer des nouveaux habitants

Le canton de Neuchâtel veut enrayer la diminution de sa population constatée ces dernières ...
Le canton de Neuchâtel veut attirer des nouveaux habitants

Le canton de Neuchâtel veut attirer des nouveaux habitants

Photo: KEYSTONE - GAETAN BALLY

Le canton de Neuchâtel veut enrayer la diminution de sa population constatée ces dernières années. Il met en consultation une 'stratégie cantonale innovante et fédératrice', dont les maîtres mots sont ancrer, attirer et accueillir.

'L'évolution démographique négative récente pose d’importants problèmes', a relevé jeudi le Conseil d'Etat neuchâtelois. Elle nuit à la qualité de vie de la population, freine le développement socio-économique et met les collectivités publiques en difficulté, précise l'exécutif dans un communiqué.

C'est pourquoi le gouvernement considère qu’il est nécessaire et urgent d’inverser la tendance. Et il estime que le canton dispose de nombreux atouts. A commencer par des conditions-cadres qui se sont beaucoup améliorées et les grands projets de mobilité qui vont durablement doper son attrait résidentiel.

Quatre dimensions

Dans le cadre du programme de législature en cours, le Conseil d'Etat veut privilégier quatre dimensions: réaliser le programme Mobilité 2030 (notamment la nouvelle ligne ferroviaire La Chaux-de-Fonds - Neuchâtel), rendre la fiscalité compétitive, encourager la résidence dans le canton et promouvoir les atouts.

La stratégie proposée peut se résumer de manière très schématique en trois 'A', indique encore l'exécutif cantonal. Il s'agit d'ancrer la population, d'attirer de nouveaux habitants via un partenariat public-privé, notamment les employeurs, et d'accueillir avec un premier contact favorable.

Jusqu'à fin mars

Le plan d’action envisagé par le Conseil d’Etat neuchâtelois s’articule en outre en dix mesures. 'Le renforcement de l'attractivité résidentielle doit s’envisager dans une perspective de moyen et long terme', précise le communiqué. La procédure de consultation dure jusqu'au 24 mars.

Depuis 2017, le canton de Neuchâtel a vu sa population s'éroder. Le nombre d'habitants a ainsi diminué de quelque 2100 sur trois années pour retomber à 176'328 habitants à la fin de l'année 2019.

/ATS