Eclipse solaire: le Soleil a viré au noir lunaire

Phénomène rare, la Lune a partiellement recouvert le Soleil vendredi. Les bonnes conditions ...
Eclipse solaire: le Soleil a viré au noir lunaire

Eclipse solaire: le Soleil a viré au noir lunaire

Photo: Keystone

Phénomène rare, la Lune a partiellement recouvert le Soleil vendredi. Les bonnes conditions météo ont aussi permis aux Suisses d'assister au spectacle. A son pic vers 10h30, 70% de la surface de l'astre avait disparu et il faisait légèrement plus froid que d'habitude.

Grâce à un ciel dégagé dans la majeure partie du pays, les amateurs d'astronomie suisses ont pu voir la Lune passer devant le Soleil et projeter son ombre sur la terre, faisant légèrement diminuer la luminosité. L'événement s'est déroulé entre 09h30 et 11h45.

Etant donné que l'ensoleillement était plus faible pendant l'éclipse, il a également fait légèrement plus froid que d'habitude (un demi-degré de moins), a expliqué MétéoSuisse.

A Zurich, le Soleil était caché à 69,3%, a indiqué Daniel Karbacher, de l'observatoire Urania à Zurich. Un tel spectacle ne s'était plus vu en Suisse depuis le 15 février 1961, quand la Lune l'avait recouvert à plus de 90%.

Ailleurs, l'éclipse était plus ou moins partielle. Le Soleil était caché à plus de 97% à Reykjavik, 93% à Edimbourg ou encore 84% à Londres.

La nuit en plein jour

Pour voir le Soleil s'effacer complètement derrière la Lune, il fallait en revanche se trouver aux Îles Féroé, territoire danois perdu dans l'Atlantique Nord ou dans l'archipel norvégien du Svalbard (Spitzberg), en plein coeur de l'Arctique.

Dans le reste de l'Europe, dans le Nord-Ouest de l'Afrique et de l'Asie, et au Moyen-Orient, on n'a pu observer qu'une éclipse partielle.

Celle-ci a commencé à 08h41 (heure suisse) au Cap Vert avant de remonter vers le nord. Dans une bande dessinant un demi-cercle autour du Groenland, le Soleil était totalement masqué, mais les Féroé et le Svalbard ont été les seules terres émergées où on a pu, pendant environ deux minutes et demie, voir la nuit en plein jour.

De nombreux férus d'astronomie se sont donné rendez-vous sur les deux archipels pour l'occasion: aux Féroé plus de 8000 visiteurs étaient attendus et quelque 2000 au Svalbard.

Pour admirer le spectacle, il y a également eu affluence sur plusieurs sites ou observatoires de Suisse, comme sur la colline du Gurten (BE). A quelques kilomètres de mètres, le Conseil fédéral a quant à lui interrompu sa séance pour admirer le spectacle depuis son balcon.

Gare aux yeux

Mais avoir les yeux rivés au ciel pouvait aussi être dangereux: à Baar (ZG), un homme a chuté en regardant le spectacle. Blessé, le quinquagénaire a dû être hospitalisé.

Malgré les mises en garde de la Confédération, certaines personnes ont pris le risque de regarder l'éclipse sans lunettes spéciales. L'hôpital de Lucerne a accueilli des patients qui craignaient avoir subi des lésions aux yeux.

Ils protégeront sûrement mieux leurs yeux la prochaine fois. Une éclipse à 20% aura lieu le 25 octobre 2022 et une à 70% le 2 août 2027. Elle sera visible depuis la Suisse, mais centrée sur l'Afrique du Nord.

Le 13 septembre prochain, une éclipse partielle, traversera l’Antarctique, le sud de l’Afrique et l’océan Indien. Pour voir la prochaine éclipse totale, il faudra se rendre en Indonésie les 8 et 9 mars 2016.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus