Le PS pourrait se renforcer en gagnant un siège à Zurich

La gauche semble bien partie pour renforcer sa députation au Conseil des Etats. Le PS pourrait ...
Le PS pourrait se renforcer en gagnant un siège à Zurich

Le PS pourrait se renforcer en gagnant un siège à Zurich

Photo: Keystone

La gauche semble bien partie pour renforcer sa députation au Conseil des Etats. Le PS pourrait en effet récupérer son siège perdu il y a 32 ans à Zurich. Du côté des partis bourgeois, l'UDC et le PLR espèrent grappiller un siège.

Les tendances de la Chancellerie zurichoise donnent Daniel Jositsch élu dès le 1er tour. Le Zurichois pourrait ainsi venir renforcer la députation socialiste à la Chambre des cantons qui compte actuellement 11 personnes, un record historique.

Anita Fetz (BS) est assurée d'être réélue au 1er tour selon des résultats provisoires. Pascale Bruderer (AG) reste en place. Claude Janiak devrait faire de même à Bâle-Campagne. Itou pour Didier Berberat à Neuchâtel.

Roberto Zanetti (SO) devra affronter un second tour mais semble bien placé. Christian Levrat arriverait en tête à Fribourg, idem de Géraldine Savary dans le canton de Vaud et de Liliane Maury Pasquier à Genève. Paul Rechsteiner arrive en deuxième position à Saint-Gall.

Les deux Verts sortants Luc Recordon (VD) et Robert Cramer (GE), seraient plutôt bien placés.

Thomas Minder réélu

L'UDC Hannes Germann, l'un des cinq sénateurs du parti, est réélu à Schaffhouse. Du côté des autres UDC, Werner Hösli rempile à Glaris et Roland Eberle en Thurgovie. Hansjörg Knecht, qui veut ravir le siège du PLR, arrive deuxième en Argovie. A Schwyz, le duo Alex Kuprecht et Peter Föhn arriverait en tête. L'indépendant Thomas Minder (SH) a été réélu au premier tour.

Les Vert'libéraux, dont les deux sénateurs ne se représentent pas, devraient disparaître de la Chambre des cantons. Le sort de l'unique élu PBD Werner Luginbühl (BE) reste ouvert.

Gains et craintes du côté du PLR

Le PLR compte actuellement 11 sénateurs. Josef Dittli lui offre un siège supplémentaire à Uri, idem de Hans Wicki à Nidwald. Andrea Caroni a repris sans problème le siège de Hans Altheer à Appenzell Rhodes-Extérieures. Martin Schmid (GR), Thomas Hefti (GL) et Karin Keller-Sutter (SG) ont été réélus. A Neuchâtel, Raphaël Comte devrait faire de même.

A Zurich, Ruedi Noser pourrait conserver le siège du parti mais devrait affronter un deuxième tour. Damian Müller est bien placé pour succéder à Georges Theiler à Lucerne.

Mais Philipp Müller devra se battre dur pour conserver le siège libéral-radical en Argovie. Au Tessin, Fabio Abate est talonné par le représentant de la Lega. A Obwald où un deuxième tour sera nécessaire, André Wildlin qui voulait reprendre le fauteuil de Hans Hess n'est arrivé qu'en deuxième position.

Statu quo au PDC?

Du côté du PDC, qui doit défendre 13 sièges, Ivo Bischofsberger (AI) a déjà été réélu avant dimanche. Isidor Baumann (UR) a été reconduit tout comme Stefan Engler (GR), Brigitte Häberli-Koller (TG) et Pirmin Bischof (SO).

Les deux Valaisans Jean-René Fournier et Beat Rieder arriveraient en tête dans leur canton mais devraient affronter un second tour. Idem de Filippo Lombardi au Tessin et de Konrad Graber à Lucerne.

A Fribourg, Beat Vonlanthen, qui veut succéder à Urs Schwaller, arriverait dans le duo de tête. Erich Ettlin pourrait apporter un siège de plus au parti à Obwald, mais le PDC a perdu son siège nidwaldien.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes