Le Ministère public argovien fait aussi recours

Le Ministère public argovien a déposé un recours contre le jugement pour le quadruple assassinat ...
Le Ministère public argovien fait aussi recours

Le Ministère public argovien fait aussi recours

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Le Ministère public argovien a déposé un recours contre le jugement pour le quadruple assassinat de Rupperswil (AG). Il requiert l'internement à vie de l'homme condamné à la prison à perpétuité et à l'internement simple. L'accusé a déjà fait appel.

L'appel joint du Ministère public a été déposé dans les délais, a indiqué lundi le secrétariat général des tribunaux argoviens. Dans un premier temps, la procureure Barbara Loppacher avait renoncé à faire appel. Après le recours du condamné, elle avait 20 jours pour déposer un appel joint, ce qu'elle a fait.

Comme en première instance, la procureure requiert pour la deuxième instance un internement à vie. Dans son recours, l'accusé ne s'oppose qu'à la mesure d'internement simple à laquelle il a été condamné le 16 mars par le tribunal de district de Lenzburg (AG).

L'affaire sera jugée en deuxième instance par la Cour suprême du canton d'Argovie. Le procès aura lieu le 13 décembre, a précisé le secrétariat des tribunaux argoviens.

Perpétuité et internement simple

L'accusé, âgé de 34 ans, a été reconnu coupable d'assassinats, d'extorsion de fonds, de séquestration, de prise d'otages, d'acte d'ordre sexuel avec un enfant, de contrainte sexuelle, d'incendie intentionnel, de pornographie, de faux dans les titres, d'actes préparatoires et d'autres délits.

Le matin du 21 décembre 2015 à Rupperswil, le prévenu a commis l'un des crimes les plus graves de l'histoire en Suisse. Armé d'un couteau de cuisine, il a égorgé une mère de famille de 48 ans, ses deux fils de 19 et 13 ans et la petite amie de l'aîné, âgée de 21 ans, au domicile familial. Il a aussi abusé sexuellement du fils cadet. Il a ensuite mis le feu à la maison.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus