Le Gothard en queue de peloton d'un classement sur la sécurité

La sécurité du Gothard devrait être améliorée. Tout en obtenant la note finale 'bien', le tunnel ...
Le Gothard en queue de peloton d'un classement sur la sécurité

Le Gothard en queue de peloton d'un classement sur la sécurité

Photo: Keystone

La sécurité du Gothard devrait être améliorée. Tout en obtenant la note finale 'bien', le tunnel routier suisse figure au dernier rang d'un classement parmi 20 galeries testées en Allemagne, en Suisse, en Italie, en Autriche et en France.

Le tunnel ne dispose que d’un seul tube, où le trafic est bidirectionnel sur une distance de 17 km, indique mercredi le Touring Club Suisse (TCS), partenaire du club automobile allemand ADAC à l'origine des évaluations. La configuration de la galerie a par conséquent été jugée 'très insuffisante'.

Les longues rampes d’accès, ainsi que la forte proportion de poids lourds parmi les 17’500 véhicules qui franchissent chaque jour le tunnel accroît le risque d'accidents, poursuit le TCS. Enfin, la distance maximale de 2800 mètres entre les niches de sécurité a été jugée trop longue.

Vingt tunnels routiers ont été testés dans cinq pays européens: 14 en Allemagne, deux en Italie et deux en Autriche, celui du Mont-Blanc entre la France et l'Italie et le tunnel du Gothard. La palme revient au tunnel allemand de Berg Bock sur l'A71 (Erfurt-Schweinfurt près de Suhl) qui a obtenu les meilleures notes.

Le résultat du tunnel du Gothard s'est légèrement amélioré par rapport au test de 2002, où les nombreuses déficiences relevées lui avaient valu la mention 'suffisant', relève le TCS. La surveillance du trafic, ainsi que la ventilation ont obtenu de meilleures mentions.

Trop d'incendies

Ces résultats mitigés apportent de l'eau au moulin des partisans d'un deuxième tube au Gothard. 'Seule la construction d'un second tube de réfection permettra de réduire sensiblement le risque d'accidents', a réagi l'Union suisse des arts et métiers (usam).

Lorsque les véhicules empruntent les rampes d'accès raides menant aux portails du tunnel, ils chauffent, 'si bien que des incendies peuvent se produire plus facilement. Depuis 2002, il y a ainsi eu entre 5 et 16 incendies par an dans le tunnel routier du Gothard', avance-t-elle dans un communiqué.

Le peuple aura le dernier mot

Selon un sondage diffusé il y a dix jours par le SonntagsBlick, 70,8% des personnes interrogées sont favorables au forage d'un deuxième tube pour assainir l'ancien ouvrage construit en 1980.

La construction d'une deuxième galerie est estimée à 2,8 milliards de francs. Elle est également soutenue par le Conseil fédéral et la majorité du Parlement.

Le nouveau tube doit être réalisé en sept ans dès 2020. Ensuite, l'ancien tunnel doit être fermé et assaini. A partir de 2030, les deux galeries seront exploitées chacune sur une voie.

Le PS, les Verts et les Vert'libéraux, ainsi que plus de 50 organisations locales et régionales, ont lancé un référendum contre le projet. La votation aura lieu après les élections législatives fédérales d'octobre.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus