Le « Böögg » annonce un été plutôt pourri

Le 'Böögg', le Bonhomme hiver auquel les Zurichois boutent le feu chaque année pendant le Sechseläuten ...
Le « Böögg » annonce un été plutôt pourri

Le

Photo: Keystone

Le 'Böögg', le Bonhomme hiver auquel les Zurichois boutent le feu chaque année pendant le Sechseläuten, a tenu 20 minutes et 39 secondes avant d'exploser lundi. Il annonce un été plutôt pourri. La manifestation s'est déroulée sous le soleil.

La fête du Sechseläuten a attiré des milliers de spectateurs dans les rues de Zurich pour voir défiler les corporations dans des costumes d'époque.

La tête du 'Böögg' avait résisté 7 minutes et 23 secondes l'année passée. D'après le mythe, plus la tête du Bonhomme hiver explose rapidement, plus l'été sera chaud. En 2003, la tête a explosé après moins de 6 minutes, deux mois avant le début de l'été du siècle. La moyenne ces dix dernières années tourne autour de 14 minutes.

La fête du Sechseläuten est célébrée depuis des siècles. Son nom signifie littéralement 'six heures sonnent'. Au début du printemps, les cloches de la cathédrale annonçaient jadis la fin du travail à 18h00 et non plus à 17h00 comme en hiver.

Dimanche, les enfants ont défilé dans les rues de Zurich en costumes d'antan. Pour la première fois, les élèves du Lycée français de Zurich y ont participé. Ils portaient des costumes traditionnels bretons, alsaciens, martiniquais ou guadeloupéens. Le Lycée français de Zurich compte 760 élèves.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus