La nuit a été encore plus froide que la précédente en Suisse

La vague de froid continue de glacer la Suisse. La nuit de lundi à mardi a été encore plus ...
La nuit a été encore plus froide que la précédente en Suisse

La nuit a été encore plus froide que la précédente en Suisse

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

La vague de froid continue de glacer la Suisse. La nuit de lundi à mardi a été encore plus froide que la précédente, avec un pic négatif de -38 degrés enregistré à Glattalp (SZ), à 1850 mètres d'altitude, un endroit inhabité coutumier de ce type d'extrêmes.

Le mercure est descendu à -32 degrés au Petit Cervin (VS/3870 mètres) et -30,9 au Corvatsch (GR/3315 mètres), ont indiqué les services d'informations météorologiques MeteoGroup et meteonews. En Suisse romande, les sommets les plus refroidis ont été Les Diablerets (VD/2966 mètres) avec -25,6 et Les Attelas (VS/2733 mètres) avec -24,8.

Dans les stations de mesures situées à moins de 1000 mètres d'altitude, les températures les plus basses ont été enregistrées à Elm (GL/958 mètres) avec -17,9 degrés, Einsiedeln (SZ/910 mètres) avec -16,2 et Bantiger (BE/942 mètres) avec -15,6. En Suisse romande, le thermomètre a affiché -14,4 à Villars-Tiercelin (VD/813 mètres) et -14,2 à Saignelégier (JU/969 mètres).

A plus basse altitude, où la bise s'est un peu affaiblie, on a mesuré -14,3 à Ebnat-Kappel (SG/620 mètres), -14,1 à Schiers (GR/660 mètres), -13,6 à Linthal (GL/674 mètres) ou -12,8 à Fahy (JU/596 mètres). Dans les villes, le mercure est descendu à -13 à St-Gall, -12,4 à Porrentruy (JU) et -12,3 à Fribourg.

Si le pic de froid, provoqué par un afflux d'air en provenance du nord de la Russie, a été atteint en altitude, ce n'est encore pas le cas en plaine et dans certaines vallées alpines. La nuit de mardi à mercredi, avec un ciel clair et une bise qui va retomber, enregistrera encore une baisse des températures, avertissent les deux services d'informations météorologiques.

Radoucissement pour la fin de l'hiver

La tendance va en revanche nettement s'inverser pour l'arrivée du printemps météorologique le 1er mars, soit jeudi. Le redoux sera même extrêmement spectaculaire en altitude, où les températures, entre mercredi matin et jeudi soir, vont remonter de plus de 20 degrés, passant de -23 à 0 degré à 2000 mètres.

La neige va également faire son apparition à l'ouest dans la nuit de mercredi à jeudi, avant de s'étendre plus à l'est le lendemain. Durant le week-end, on sentira presque un petit air de printemps avec des valeurs qui oscilleront entre 5 et 10 degrés.

Un mois gris et très froid

Globalement, le mois de février en Suisse s'est avéré gris et très froid, a indiqué MétéoSuisse. Sur le nord-ouest de la Suisse, le Jura ainsi que le Plateau central et oriental, il n’y a eu que 30 à 40 heures d’ensoleillement, contre une moyenne de 70 à 90 heures en février. Selon les régions, il s’agit de l’un des mois de février les plus sombres depuis ces 30 dernières années.

Février a aussi été froid, surtout en montagne. En altitude, la température moyenne journalière a été entre 6 et 8 degrés inférieures à la norme 1981-2010 pendant 10 jours. Pour les jours restants, elle a généralement fluctué entre 2 et 4 degrés sous la normale.

Seules les journées du 15 au 17 février ont connu des températures moyennes journalières de 3 à 4 degrés supérieures à la normale, grâce à un afflux d’air doux depuis l’ouest. Au Sud des Alpes, en Valais et dans les Grisons, ce mois a en outre été caractérisé par de très faibles précipitations.

/ATS
 

Actualités suivantes