Conseil d'Etat: choix compliqué pour la direction du PS valaisan

Le PS valaisan va devoir départager les ambitions d'Esther Waeber-Kalbermatten et de Stéphane ...
Conseil d'Etat: choix compliqué pour la direction du PS valaisan

Conseil d'Etat: choix compliqué pour la direction du PS valaisan

Photo: Keystone

Le PS valaisan va devoir départager les ambitions d'Esther Waeber-Kalbermatten et de Stéphane Rossini pour l'élection au Conseil d'Etat de 2017. Il a prévu de se réunir dans les deux semaines pour discuter de stratégie. Le Haut et le Bas apparaissent à couteaux tirés.

L'annonce de la conseillère d'Etat en place Esther Waeber-Kalbermatten a jeté un froid ce week-end. En affichant son envie de se présenter pour un troisième mandat, elle se met en travers de la route de l'ancien conseiller national Stéphane Rossini qui n'a jamais caché son intérêt pour le siège.

Gaël Bourgeois, président du PS Valais romand, se montre déçu: Esther Waeber-Kalbermatten a annoncé qu'elle se portait candidate avant même que les directions des deux PS aient pu se rencontrer et alors qu'on lui avait demandé de ne pas communiquer unilatéralement, a-t-il indiqué lundi à l'ats.

Pas de concertation

Dans des interviews au Nouvelliste et au Walliser Bote, la haut-Valaisanne a en effet admis qu'elle ne s'était pas concertée avec Stéphane Rossini avant de rendre publique sa décision. 'Pourquoi la conseillère d'Etat ne pourrait-elle pas donner sa position alors qu'on me l'a expressément demandée au congrès et par médias interposés'.

La direction va se réunir dans les quinze jours afin de clarifier la situation. 'Il s'agit de se donner le temps de la réflexion', a indiqué Gaël Bourgeois. Si Stéphane Rossini maintient sa candidature, le congrès du PS romand, agendé de longue date à l'automne, sera probablement avancé à l'été.

Le PS du Haut Valais a quant lui déjà apporté son soutien à sa ministre. Il se réunit en congrès le 10 juin. Pour Mme Waeber-Kalbermatten, il est important que le PS de la partie alémanique soit représenté, soit à Berne soit au gouvernement cantonal. Or Mathias Reynard, de Savièse, siège au Conseil national.

Poids du PS romand

Pour Gaël Bourgeois, le Haut sera de toute façon représenté au Conseil d'Etat même sans Esther Waeber-Kalbermatten. Il estime par contre légitimes les ambitions du PS du Valais romand, sachant qu'il recrute 80% des électeurs socialistes sur l'ensemble du canton.

Pour le président, il faut surtout mettre fin à 'une guéguerre ethnique préjudiciable à l'ensemble du parti'. Une liste à deux n'est pour l'heure pas à l'ordre du jour. Elle est donnée perdante dans un système majoritaire, selon la conseillère d'Etat.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus