La Ville de Genève se retrouve sans budget

Le Conseil municipal de la Ville de Genève n'a pas réussi samedi à voter le budget 2017 de ...
La Ville de Genève se retrouve sans budget

La Ville de Genève se retrouve sans budget

Photo: Keystone

Le Conseil municipal de la Ville de Genève n'a pas réussi samedi à voter le budget 2017 de la municipalité. Une majorité d'élus a décidé de renvoyer le projet en commission. L'adoption du budget ne pourra se faire avant l'année prochaine.

La Ville de Genève va devoir fonctionner selon le principe des douzièmes provisionnels, et calquer ses dépenses mensuelles sur son budget 2016. De mémoire, c'est la première fois que la municipalité, contrairement au canton, est confrontée à cette situation, a expliqué le président de la commission des finances Daniel Sormanni.

L'élu du Mouvement citoyens genevois (MCG) ne veut pas noircir le tableau. La Ville de Genève n'aura pas de problème pour fonctionner, a-t-il assuré. Le projet de budget 2017 sera à nouveau débattu au Conseil municipal lors de sa prochaine séance en janvier. Il pourrait être voté à cette occasion, ou au mois de février.

Selon M.Sormanni, un amendement de dernière minute émanant du Conseil administratif a mis le feu aux poudres. Il portait sur un transfert de tâches entre le canton et la commune. Bien que l'opération soit neutre, 'nous n'avons pas été informés par l'exécutif', a déploré le président de la commission des finances.

'Nous voulons un budget, mais dans ce cas, le Conseil administratif a fait preuve d'un manque de respect', a souligné M.Sormanni. Le renvoi en commission a été voté par les conseillers municipaux de l'UDC, du MCG, du PLR, d'Ensemble à gauche et par quelques Verts. Les socialistes et les démocrates-chrétiens s'y sont opposés.

Le projet de budget 2017 défendu par le Conseil administratif prévoit un excédent de recettes d'environ 300'000 francs pour des charges s'élevant à 1,15 milliard de francs. Les investissements envisagés s'élèvent à 130 millions de francs. Ce projet a fait l'objet d'une septantaine d'amendements.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus