La Suisse envoie 13 tonnes de matériel médical en Inde

Un avion-cargo a décollé jeudi de Zurich en direction de New Delhi avec plus de 13 tonnes de ...
La Suisse envoie 13 tonnes de matériel médical en Inde

Un avion-cargo a décollé jeudi de Zurich en direction de New Delhi avec plus de 13 tonnes de matériel médical, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères dans un communiqué. La Suisse veut ainsi soutenir l'Inde dans sa lutte contre le coronavirus.

L'avion embarque 600 concentrateurs d’oxygène, achetés sur le marché privé par l’Aide humanitaire de la Confédération, et 50 respirateurs destinés aux soins intensifs. Ces derniers ont été fournis par le Département fédéral de la défense (DDPS).

Ils proviennent d'achats effectués par la pharmacie de l'armée pour soutenir le système de santé suisse. Avant de les mettre à disposition, des vérifications ont été faites pour s’assurer que ces respirateurs n’étaient pas nécessaires en Suisse. L’aide envoyée comprend également des sacs mortuaires.

Le coût total de cette livraison est d'environ 3 millions de francs. Une large partie de cette somme est prise en charge par le DDPS qui a offert les respirateurs, tandis que l’Aide humanitaire de la Confédération, rattachée au DFAE, a pris en charge l'achat du reste du matériel est les coûts de transport.

Deuxième vague dévastatrice

Le matériel sera réceptionné par la Croix-Rouge indienne et distribué aux hôpitaux par le Ministère indien de la santé. Cette opération est le fruit d'une collaboration entre le DFAE, le DDPS, l'ambassade de Suisse en Inde et les autorités indiennes..

L'Inde subit une deuxième vague dévastatrice de Covid-19. Le pays de 1,3 milliard d'habitants a atteint plus de 222'000 morts et plus de 20 millions de contaminations depuis le début de la pandémie. Il a recensé huit millions de nouvelles contaminations depuis la fin mars. Plus de 300'000 nouveaux cas sont recensés par jour. Vu les cas non déclarés, les chiffres seront probablement beaucoup plus élevés.

Les hôpitaux sont submergés et à court de réserves d'oxygène, de médicaments, de lits, malgré l'afflux d'aide internationale ces derniers jours. 'Le pays a besoin d'à peu près tout', avait précisé mardi passé le conseiller fédéral Ignazio Cassis, en indiquant que la Suisse était prête à 'fournir une aide humanitaire'. Le gouvernement indien a donné son accord officiel pour cette aide la semaine passée, précise le DFAE.

/ATS
 

Actualités suivantes