La Suisse doit viser la neutralité carbone dès 2050

La Suisse doit ramener à zéro net ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Le Conseil ...
La Suisse doit viser la neutralité carbone dès 2050

La Suisse doit viser la neutralité carbone dès 2050

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La Suisse doit ramener à zéro net ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Le Conseil fédéral a adopté sa stratégie climatique à long terme. Elle se base sur la loi sur le CO2 révisée, combattue par référendum.

L'objectif était déjà connu depuis 2019. Jeudi, le gouvernement a présenté le détail de sa stratégie. La loi sur le CO2, adoptée par le Parlement en automne, est une condition essentielle à sa bonne réalisation, écrit le Conseil fédéral dans un communiqué. Elle permettra de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre de la Suisse d’ici 2030 et pose les jalons en vue de la réalisation de l’objectif de zéro net pour 2050.

Bâtiment et transports en tête

Concrètement, la nouvelle stratégie devrait permettre à la Suisse de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs des transports, du bâtiment et de l’industrie de près de 90% d'ici 2050. Les émissions des secteurs du bâtiment et des transports pourront être ramenées à zéro.

Les carburants renouvelables et durables ainsi que les nouvelles technologies de propulsion utilisés dans l’aviation offrent eux aussi un potentiel de réduction des émissions. Dans le secteur de l’industrie, les émissions liées à la consommation d’énergie pourront être presque totalement évitées.

Le secteur de l'agriculture et de l'alimentation fait moins bonne figure. Le potentiel de diminution ne s'élève qu'à 40%, précise le gouvernement.

Captage et stockage du CO2

En 2050, quelque 12 millions de tonnes d’équivalents-CO2 seront encore émises dans les secteurs de l’industrie, des déchets et de l’agriculture. Elles pourront être compensées grâce aux technologies de captage et de stockage de CO2 (CCS) et d’émission négative (NET).

Les CCS consistent à capter les émissions de CO2 des installations des secteurs de l’industrie et des déchets directement à la source. Les NET sont quant à elles utilisées lorsque les émissions ne peuvent pas être directement captées, notamment dans le secteur de l’agriculture. Elles permettent de retirer le CO2 de l’atmosphère et de le stocker durablement.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus