La Cour suprême de Berne se penche sur l'affaire de l'affiche UDC

La Cour suprême du canton de Berne se penche mardi sur l'affaire de l'affiche UDC 'Des Kosovars ...
La Cour suprême de Berne se penche sur l'affaire de l'affiche UDC

La Cour suprême de Berne se penche sur l'affaire de l'affiche UDC

Photo: Keystone

La Cour suprême du canton de Berne se penche mardi sur l'affaire de l'affiche UDC 'Des Kosovars poignardent un Suisse!'. Le secrétaire général du parti Martin Baltisser et sa suppléante Silvia Bär ont été condamnés pour discrimination raciale en première instance.

Invoquant la liberté d'expression, ils ont fait appel du jugement prononcé en avril 2015 par le Tribunal régional de Berne-Mittelland. Il doit être possible de représenter un fait tel qu'il s'est produit, ont-ils argué. L'affiche thématisait l'agression dont avait été victime un lutteur, candidat sur les listes UDC au Grand conseil bernois, en 2011 à Interlaken.

Publiée dans des journaux et sur le site du parti, elle avait pour titre 'Kosovaren schlitzen Schweizer auf!', ce qui peut être traduit par 'des Kosovars poignardent des Suisses!' ou 'les Kosovars poignardent les Suisses!'. C'est la version allemande qui a posé problème. En français, le titre disait: 'Des Kosovars poignardent un Suisse!'

Le tribunal régional a estimé que que le lecteur lambda pouvait déduire du texte allemand que tous les Kosovars étaient des criminels. Une telle affirmation porte atteinte à la dignité humaine. Les deux cadres de l'UDC ont été condamnés à une peine pécuniaire avec sursis en première instance.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus