La Coupe de Noël réunit quelque 2000 participants

Il fallait avoir du courage, dimanche, pour se jeter dans les eaux glacées de la rade de Genève ...
La Coupe de Noël réunit quelque 2000 participants

La Coupe de Noël réunit quelque 2000 participants

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Il fallait avoir du courage, dimanche, pour se jeter dans les eaux glacées de la rade de Genève. Pourtant, près de 2000 personnes ont osé le faire sans rechigner à l'occasion de la traditionnelle Coupe de Noël.

Cette course, qui est la plus vieille manifestation sportive du canton de Genève, mélange compétition et humour. Certains inscrits nagent les 120 mètres en luttant contre le chronomètre, d'autres se déguisent, s'amusent et prennent part à la manifestation pour le simple plaisir, pour se lancer un défi ou se retrouver entre amis.

Les participants ont été répartis en 90 groupes composés d'une vingtaine de personnes. Au départ de chaque série, les nageurs se rassemblent sur le ponton pour la photo. Ils se versent ensuite des seaux d'eau froide sur la tête, une étape souvent accompagnée de cris et de hurlements joyeux, avant de plonger dans le lac.

Spectateurs nombreux

Cette année, la température de l'eau était de 6,1 degrés. L'air était encore plus frais, puisque le thermomètre n'affichait qu'un tout petit degré celsius. Un public nombreux est venu assister à la course, se massant le long du quai et encourageant les nageurs, bien au chaud sous leurs couches d'habits.

La Coupe de Noël, mise sur pied par Genève Natation, en est à sa 79e édition. Elle a été courue la première fois en 1933. L'ennemi de la manifestation est le vent, à cause de la houle qu'il provoque. 'Nous avons dû annuler la course en 2001 et 2009, car la bise était trop forte', a rappelé Simon Lecoultre, un des organisateurs.

Dimanche, les conditions étaient pour ainsi dire idéales. Un rayon de soleil est même venu réchauffer tout le monde vers midi. Certains participants ne sont pas passés inaperçus. Un groupe avait choisi le sujet du mariage, avec un des nageurs qui s'était déguisé en pièce montée, un costume bien peu pratique pour la brasse.

Un autre groupe s'est voulu plus lyrique, puisant son inspiration dans Le Lac des Cygnes et plongeant dans l'onde avec la musique de Tchaïkovski. Le conseiller administratif de la ville de Genève Guillaume Barazzone s'est, lui aussi, jeté à l'eau, déguisé en coq et accompagné de poules.

/ATS
 

Actualités suivantes