La Chaîne du Bonheur collecte des fonds pour les victimes de la famine en Afrique

Mardi à minuit, la Chaîne du Bonheur avait récolté 10,1 millions de francs pour les victimes ...
La Chaîne du Bonheur collecte des fonds pour les victimes de la famine en Afrique

Mardi à minuit, la Chaîne du Bonheur avait récolté 10,1 millions de francs pour les victimes de la famine en Afrique, a-t-elle indiqué sur son site internet. L'opération a bien marché notamment grâce à l'engagement des jeunes sur les réseaux sociaux.

La journée a été lancée par Doris Leuthard sur les ondes de la radio alémanique SRF1. La présidente de la Confédération a même pris personnellement des dizaines d'appels, durant une heure, depuis les studios de la SRF à Zurich. Elle a notamment recueilli un don de 20'000 francs, ce qui l'a surprise, a dit à l'ats la porte-parole Daniela Toupane.

En un jour, l'organisation a recueilli 9,1 millions de francs qui s’additionnent au million récolté avant la journée, a détaillé la Chaîne du Bonheur à l'issue de l'opération. Et il est toujours possible de faire des dons via son site internet, a-t-elle rappelé.

Bien que la famine soit peu présente 'dans les médias et dans les têtes', la Chaîne du Bonheur tire un bon bilan de cette journée de collecte. 'Quand les gens sont au courant de ce qui se passe, ils ont envie de faire la différence', s'était réjouie un peu plus tôt la porte-parole.

Près de 500 bénévoles

Près de 500 bénévoles étaient mobilisés jusqu'à minuit dans les centrales téléphoniques des studios de la SSR à Genève, Zurich, Coire et Lugano. La Chaîne du Bonheur est aussi très active sur les réseaux sociaux pour parler de la famine et informer du déroulement de la journée. Les radios privées et les organisations partenaires sensibilisent la population.

Mi-mars, un cri d'alarme avait déjà été lancé par la fondation pour venir en aide aux victimes de la famine en Afrique. A la fin du mois, plus d'un million de francs avaient été récoltés.

Vingt millions de personnes

Selon l'ONU, la famine qui sévit en Somalie, au Yémen, au Soudan du Sud et au Nigeria menace de devenir la plus grande crise humanitaire depuis la Deuxième Guerre mondiale. Vingt millions de personnes sont menacées.

Les fonds seront utilisés en priorité pour la distribution de vivres et d'eau, ainsi que pour la prise en charge médicale des enfants en bas âge notamment. Dans la mesure du possible, ils serviront aussi à améliorer rapidement les moyens d'existence des populations touchées à travers des projets liés à l'eau, à l'agriculture et à la prévention.

Les organisations partenaires de la Chaîne du Bonheur sont déjà présentes sur le terrain. Au Soudan du Sud, où l'accès aux zones les plus durement touchées est très difficile, l'EPER, Medair, Caritas Suisse, la Croix-Rouge suisse et Terre des hommes - Aide à l'enfance apportent une aide à plusieurs milliers de personnes.

www.bonheur.ch

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus