L'UDC se renforce dans les cantons romands

L'UDC et le PLR sortent gagnants des élections fédérales en Suisse romande, au détriment du ...
L'UDC se renforce dans les cantons romands

L'UDC se renforce dans les cantons romands

Photo: Keystone

L'UDC et le PLR sortent gagnants des élections fédérales en Suisse romande, au détriment du centre et des Verts. L'UDC se renforce notamment dans les cantons de Fribourg et du Valais, tandis que le PLR se refait une santé dans les cantons lémaniques.

L'élection au Conseil national a réservé des surprises en Valais, avec notamment la non-réélection de l'ancien président du National, le PLR Jean-René Germanier. L'UDC est parvenue à gagner un siège, à l'instar du PDC, que beaucoup voyaient sur le déclin.

Le Parti socialiste perd l'un de ses deux députés, alors même que le canton doit envoyer un parlementaire en plus au National, augmentant sa députation de sept à huit. La gauche aura donc pour seul élu le sortant Mathias Reynard (PS).

Au final, la députation valaisanne à la Chambre du peuple présente un visage inédit. Pour la première fois, deux femmes représenteront le Valais. Toutes deux sont issues des rangs du PDC. En outre, avec désormais trois députés, les germanophones sont trois fois plus nombreux que durant la dernière législature.

L'UDC perce aussi à Fribourg

A Fribourg, l'UDC devient le premier parti du canton avec 24,3% des suffrages. Il conquiert un deuxième fauteuil au Conseil national, aux dépens du PS. Les socialistes, arrivés en tête en 2011 avec 26,7% des voix, chutent à 22,3%. Ils doivent faire une croix sur un de leurs trois mandats.

L'UDC Pierre-André Page, agriculteur de la Glâne, siégera avec son collègue de parti Jean-François Rime. Ce dernier conserve facilement son fauteuil et repart ainsi pour une nouvelle législature. Six des sept conseillers nationaux fribourgeois ont été réélus. Le PDC, qui semblait en danger avant les élections, a réussi à maintenir ses deux sièges, ceux de Dominique de Buman et Christine Bulliard-Marbach.

Bonne santé du PLR autour du Léman

Le PLR a le vent en poupe dans les cantons lémaniques. A Genève, les libéraux-radicaux gagnent un troisième siège au National, au détriment des Verts. Perdu en 2011, ce troisième siège revient à Benoît Genecand. Le PLR devient la première force politique à la Chambre du peuple (19,99%), où la droite renforce sa majorité avec sept représentants sur onze.

Dans le canton de Vaud, également le PLR signe une progression. Il passe de quatre à cinq sièges au Conseil national, au détriment du Parti socialiste, qui voit le nombre de ses députés diminuer de six à cinq.

L'UDC conserve quatre élus et les Verts deux représentants. Les partis du centre, Vert'libéraux et PDC, sauvent leur siège. Trois sortants, Fathi Derder, Jacques Neirynck et Christian van Singer ne sont pas réélus.

Popiste neuchâtelois au National

Surprise à Neuchâtel: le popiste et maire du Locle Denis de la Reussille est élu au National, au détriment des Verts. La délégation neuchâteloise se compose d'un socialiste, un POP, un UDC et un PLR, la droite et la gauche se partageant les quatre fauteuils neuchâtelois.

Lors de la dernière législature, la droite disposait de trois sièges (2 PLR et 1 UDC). Elle fait aujourd'hui les frais de la réduction de cinq à quatre du nombre d'élus à la Chambre du peuple. Le socialiste Jacques-André Maire conserve son siège, comme l'UDC Raymond Clottu. Plus aucune femme n'est présente dans la délégation cantonale.

Le canton du Jura vivait dimanche un 'Super Sunday' avec la tenue d'élections cantonales parallèlement au scrutin fédéral. Sa représentation au National ne connaît pas de changement: le PDC Jean-Paul Gschwind et le socialiste Pierre-Alain Fridez ont été réélus.

Enfin, dans le Jura bernois voisin, le député-maire de Cortébert, l'UDC Manfred Bühler, a sauvé le siège des francophones de la région.

Patienter pour les Etats

La plupart des élus romands au Conseil des Etats ne sont pas encore connus. C'est le cas dans les cantons de Genève, Vaud, Fribourg et du Valais, où les candidats se départageront lors de seconds tours en novembre.

Dans le canton de Neuchâtel, les sortants Raphaël Comte (PLR) et Didier Berberat (PS) ont sans surprise été réélus. Dans celui du Jura, Anne Seydoux (PDC) et Claude Hêche (PS) retourneront à la Chambre des cantons. Pierre Kohler, colistier d'Anne Seydoux, a subi sa première défaite électorale. L'ancien maire de Delémont et ex-conseiller national a décidé de mettre un terme à sa carrière politique.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus