L'UDC ne prend pas de mesure à ce stade de la procédure

L'UDC ne prend pas de mesure, pour l'instant, à l'égard de sa vice-présidente, la Genevoise ...
L'UDC ne prend pas de mesure à ce stade de la procédure

L'UDC ne prend pas de mesure à ce stade de la procédure

Photo: Keystone

L'UDC ne prend pas de mesure, pour l'instant, à l'égard de sa vice-présidente, la Genevoise Céline Amaudruz, qui a été pincée pour conduite en état d'ébriété. Le parti attend l'issue de la procédure pénale.

Elle conserve ses fonctions au sein de l'UDC, a indiqué vendredi à l'ats Gabriel Lüchinger, secrétaire général de l'UDC. Il précise que la conseillère nationale a contacté le président du parti Albert Rösti ainsi que le chef de groupe Adrian Amstutz.

Elle leur a indiqué avoir appelé le conseiller fédéral Guy Parmelin suite à son contrôle de police mais n'a pas expliqué pourquoi, ajoute M.Lüchinger. Selon des révélations du Temps, Céline Amaudruz 'en état de panique' aurait contacté Guy Parmelin pour qu'il s'entretienne avec un policier.

Son avocat Christian Lüscher précise que dans 'un profond moment de désarroi, elle a voulu chercher du réconfort auprès de l'un de ses très proches amis, qui se trouve être Guy Parmelin'. L'avocat, qui ne fait pas d'autres commentaires, lui a conseillé de collaborer et de présenter ses excuses aux policiers pour son comportement routier inadéquat.

1,92 pour mille

Le quotidien révèle aussi que le taux d'alcoolémie de la politicienne était de 1,92 pour mille, un chiffre confirmé par une autre source. Il n'est toutefois pas exclu qu'il redescende un peu suite à une seconde analyse, prévue dans la procédure.

Céline Amaudruz avait elle-même rendu public ce contrôle de police qui a eu lieu à son retour du concours hippique international de Genève il y a dix jours. Elle avait reconnu avoir consommé de l'alcool. Mais elle ne précisait pas le taux d'alcoolémie affiché.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus