L'Assemblée fédérale confirme la nomination d'Adrian Lobsiger

Adrian Lobsiger est le nouveau préposé fédéral à la protection des données. L'Assemblée fédérale ...
L'Assemblée fédérale confirme la nomination d'Adrian Lobsiger

L'Assemblée fédérale confirme la nomination d'Adrian Lobsiger

Photo: Keystone

Adrian Lobsiger est le nouveau préposé fédéral à la protection des données. L'Assemblée fédérale a confirmé mercredi la nomination du juriste de 56 ans pour succéder à Hanspeter Thür. Elle a également élu deux juges au Tribunal administratif fédéral.

Adrian Lobsiger a été élu par 139 voix sur 198 bulletins valables. Plus de 50 parlementaires se sont opposés à son élection. 'Dans une démocratie, un vote n'est jamais unanime', a réagi l'ancien directeur suppléant de l'Office fédéral de la police (fedpol).

Cette fonction fait douter certaines critiques de sa capacité à assumer son nouveau rôle. 'C'est à moi de prouver que ces craintes ne vont pas se réaliser et que je peux défendre cette juste cause', a ajouté Adrian Lobsiger.

Traitement vs protection des données

A fedpol, comme chef de l'état-major et de l'unité Service juridique et protection des données, M. Lobsiger a veillé à la légalité du traitement des données personnelles contenues dans les systèmes d'information de l'office.

Il était également chargé de l'élaboration du cadre réglementaire de projets informatiques, de la mise en œuvre de nouvelles technologies de l'information et de la communication d'informations dans le domaine du droit de la protection des données et de la transparence.

Pour lui, 'cette proximité avec le traitement des données n'est pas forcément mauvaise pour un préposé fédéral, même si je dois changer de rôle', a-t-il relevé. Les négociations qu'il a menées avec les grandes entreprises internationales vont aussi l'aider.

Avocat de formation et docteur en droit, M. Lobsiger est entré au service de la Confédération en 1992. Il a enseigné durant quatre ans à la haute école de Lucerne pour créer et diriger la formation postgrade en criminologie économique ainsi que le Centre de compétence en matière de forensique et de criminalité économique. Le futur préposé est marié et père de deux filles majeures.

Le préposé à la protection des données est nommé pour quatre ans. Il rend compte de ses activités à l'Assemblée fédérale et transmet simultanément son rapport au Conseil fédéral. Sa fonction est rattachée administrativement à la Chancellerie fédérale.

Hanspeter Thür a pris sa retraite fin novembre. L'intérim a été assuré par Jean-Philippe Walter, son suppléant.

Juges élus

L'Assemblée fédérale a également élu les juges Viktoria Helfenstein (PDC) par 193 voix sur 199 bulletins valables et Simon Thurnheer (UDC) par 188 voix sur 199 bulletins valables au Tribunal administratif fédéral (TAF) à St-Gall. Ils sont nommés jusqu'en 2018.

Leur élection permet de renforcer le poids de l'UDC et du PDC au sein du TAF, deux partis jusqu'à présent sous-représentés.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus