Interdiction de boire de l'eau maintenue au Locle

Les habitants du Locle (NE) ne doivent toujours pas boire de l'eau du robinet sans la bouillir ...
Interdiction de boire de l'eau maintenue au Locle

Interdiction de boire de l'eau maintenue au Locle

Photo: Keystone

Les habitants du Locle (NE) ne doivent toujours pas boire de l'eau du robinet sans la bouillir. L'origine de la contamination qui a provoqué une épidémie sans précédent de gastro-entérite n'était toujours pas connue lundi.

'C'est un événement extraordinaire d'un point de vue sanitaire', a déclaré le médecin cantonal neuchâtelois Claude-François Robert lors d'un point presse sur cette épidémie apparue jeudi soir selon les témoignages sur les réseaux sociaux. D'après une estimation du médecin cantonal, il y a eu entre 800 et 1000 cas sur 10'000 habitants de la région locloise.

Au total, 80 personnes ont été traitées aux urgences de l'Hôpital neuchâtelois (HNE), principalement sur le site de La Chaux-de-Fonds. Actuellement, une personne âgée est encore hospitalisée. La dernière admission aux urgences remonte à dimanche à 22h00.

Résultats positifs à E. Coli

Malgré l'amélioration de la situation, la surveillance sanitaire est maintenue. 'Toutes les mesures ont été prises pour éliminer les risques', a souligné le chimiste cantonal Pierre Bonhôte qui a aussi qualifié cet événement d'exceptionnel. L'épidémie de gastro-entérite est due à une contamination d'origine fécale.

Les prélèvements effectués dimanche avant la chloration de l'eau ont montré des résultats positifs à E. Coli. L'analyse de la présence de norovirus dans l'eau est en cours dans un laboratoire externe. Les résultats sont attendus pour le 3 août au plus tard.

Le conseiller communal Miguel Perez a admis que la communication n'avait pas été parfaite au début de l'épidémie. Les premiers témoignages des habitants sont apparus sur Facebook. Mais il estime que les autorités et les services concernés n'ont pas commis d'erreur dans la gestion de la crise.

'Le message à la population est de ne pas consommer d'eau du robinet sans la bouillir', a répété le conseiller communal du Locle. Un appel visiblement entendu au vu des nombreuses personnes croisées dans les rues du Locle avec un six packs d'eau minérale. Mais le danger de pénurie d'eau en bouteille est écarté.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus