Retour au calme, mais crues attendues dans la région de l'Aar

De violentes intempéries ont provoqué samedi la crue de l'Arve à Genève, de la Morge à St-Gingolph ...
Retour au calme, mais crues attendues dans la région de l'Aar

Retour au calme, mais crues attendues dans la région de l'Aar

Photo: Keystone

De violentes intempéries ont provoqué samedi la crue de l'Arve à Genève, de la Morge à St-Gingolph (VS) et de la Vièze à Monthey (VS). Dimanche, les eaux ont recommencé à grimper avant de se stabiliser. Des crues sont toutefois attendues dans la région de l'Aar.

A Monthey (VS), où près de 300 personnes avaient dû être évacuées vendredi, la situation s'était calmée dimanche: la Vièze est revenue dans son lit. La hauteur de la rivière a grimpé dans la nuit de vendredi à samedi à 30 cm en dessous du pont rouge, lieu où se trouve la réglette officielle fixant la limite du zéro. Elle est ensuite redescendue dimanche jusqu'à 1 m 40 en début de matinée avant de remonter à 90 cm.

Situation critique

Pour éviter un nouveau débordement de la Vièze, deux pelleteuses ont travaillé en amont dimanche à Morgins. Des zones restaient instables dans les lieux-dit Fayot et Pralin au-dessus de Val-d'Illiez, a précisé le chef de l’état-major intercommunal en cas de catastrophes de la vallée d’Illiez (EMIC).

Pour la deuxième ou troisième nuit consécutive, des habitants ne pouvaient pas dormir dans leur lit dimanche soir. A Val-d'Illiez, la route des Crosets et celle de Champoussin ont été fermées à nouveau.

Elles ne devaient être ouvertes que dimanche soir entre 17h00 et 18h00 ainsi que lundi matin entre 06h15 et 08h15 pour permettre de rentrer aux habitants, qui en avaient l'autorisation, puis de se rendre au travail et à l'école le lendemain.

Retour au calme à Genève

A St-Gingolph (VS), la Morge est aussi restée dans son lit dimanche, après avoir provoqué d'importants dégâts depuis vendredi. Des milliers de tonnes de gravats ont défiguré la commune, surtout du côté suisse. Deux restaurants sont gravement endommagés tandis qu'au moins deux véhicules ont été ensevelis. Un pont a encore été arraché.

Quant au niveau de l'Arve à Genève, il est remonté dimanche après une quinzaine d'heures de décrue, avant aussi de se stabiliser. Il avait atteint un pic historique de 905 m3 par seconde samedi matin. Plusieurs sous-sols ont également été inondés.

Danger 3 pour plusieurs lieux

C'est en Suisse alémanique que la crainte de crues était le plus fort dimanche soir. Pendant le week-end, Berne surtout, mais aussi Soleure, Fribourg et Argovie ont été touchés par les inondations de caves.

L'Aar connaîssait dimanche en fin de journée un débit de 410 mètres par seconde pour un niveau d'alerte fixé à 400 m/s. L'Office fédéral de l'environnement qualifie le danger de crue comme marqué (3) pour l'Aar, les lacs de Thoune, Bienne et Neuchâtel. Idem pour le Rhin.

Certains habitants au bord de l'Aar pourraient voir leurs caves inondées. Les autorités invitent à la prudence tandis que des mesures ont été prises dans le quartier de la Matte en ville de Berne.

De nouvelles pluies sont attendues dans la nuit de dimanche à lundi. Il devrait encore tomber entre 10 et 40 mm. Selon SRFMeteo, il a plus depuis jeudi soir 270 mm dans le Bas-Valais et entre 100 et 170 mm sur le Jura.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus