Huit ans de prison pour avoir abusé de fillettes d'Europe de l'Est

Le Tribunal d'arrondissement du Toggenburg a condamné mercredi un Suisse de 65 ans à huit ans ...
Huit ans de prison pour avoir abusé de fillettes d'Europe de l'Est

Huit ans de prison pour avoir abusé de fillettes d'Europe de l'Est

Photo: KEYSTONE/CHRISTOF SCHUERPF

Le Tribunal d'arrondissement du Toggenburg a condamné mercredi un Suisse de 65 ans à huit ans de prison pour avoir abusé sexuellement de fillettes originaires d'Europe de l'Est. Un traitement ambulatoire pendant l'incarcération a aussi été ordonné.

Le Ministère public a immédiatement annoncé qu'il faisait appel de ce jugement. L'accusation réclamait quinze ans d'emprisonnement ainsi qu'une mesure stationnaire. La défense demandait que la peine privative de liberté n'excède pas une durée de quatre ans.

L'homme a notamment été reconnu coupable de contraintes sexuelles, d'actes d'ordre sexuel commis sur des personnes incapables de discernement ou de résistance, d'actes d'ordre sexuel avec des enfants ainsi que de pornographie. Les délits ont été commis dans le Toggenburg (SG), mais aussi dans des chambres d'hôtel et des maisons de vacances en France et en Allemagne.

Mamans dans le coup

L'une des victimes est une Slovaque âgée de cinq ans au moment des faits que sa mère accompagnait aux rendez-vous. L'acte d'accusation décrit la maman comme se trouvant dans une situation désespérée, loin de son pays et ayant un besoin urgent d'argent.

Une autre victime est une Polonaise âgée alors de dix ans que le prévenu a rencontrée seul à seule sur une période de deux ans. L'une comme l'autre ont été abusées sexuellement, mais aussi photographiées et filmées.

Alors que le Suisse se trouvait en détention provisoire en Pologne, une Ukrainienne lui a aussi envoyé des photos de sa fille de dix ans par courriel. Il la rétribuait et lui indiquait quelles poses devait prendre la fillette devant la caméra.

Arrêté en 2014

Au total, 2700 photos et 150 vidéos ont été trouvées sur l'ordinateur du sexagénaire. Il a été arrêté en 2014 et effectue une exécution anticipée de peine. Il a déjà passé cinq ans derrière les barreaux.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus