« Homme de passions », le Valaisan Adolphe Ribordy s'est éteint

Adolphe Ribordy est décédé samedi soir à son domicile de Sembrancher. Il avait 78 ans. Elu ...
« Homme de passions », le Valaisan Adolphe Ribordy s'est éteint

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Adolphe Ribordy est décédé samedi soir à son domicile de Sembrancher. Il avait 78 ans. Elu radical, ancien rédacteur en chef du journal Le Confédéré, il avait aussi co-fondé la radio valaisanne Rhône FM.

La nouvelle a été annoncée par Rhône FM, dont il a aussi été le président historique. Il s'était retiré en juin dernier. 'C'est une très triste nouvelle pour le Valais parce qu'on perd une personnalité qui a oeuvré pour le canton pendant de nombreuses années', lui a rendu hommage sur les ondes de la radio valaisanne sa présidente Sonia Métrailler. C'était 'un homme de passions, de projets, de défis qui faisait fi des barrières quand il avait une idée', ajoute-t-elle.

'C'est avec grande tristesse que nous avons appris le départ d'Adolphe Ribordy, figure emblématique du radicalisme valaisan, tant par ses mandats publics (conseiller communal, député) que par ses implications au cœur du parti', réagit auprès de Keystone-ATS Florian Piasenta, président du PLR valaisan. Adolphe Ribordy a été conseiller municipal à Sembrancher de 1969 à 1988 puis de 2015 à 2020, député-suppléant de 1977 à 1989 et enfin député de 1989 à 2001.

'Co-rédacteur du Printemps du Valais en 1971, secrétaire général de 1977 à 2001, il a aussi a été l'un des artisans de la campagne victorieuse qui a porté Pascal Couchepin au Conseil fédéral', se rappelle Florian Piasenta.

'Une plume hors pair'

'Aujourd'hui, Le Confédéré perd surtout un ami et un compagnon de route qui aura marqué l'histoire médiatique valaisanne des 50 dernières années', relève le président du conseil d'administration du Confédéré, Victor Glassey, qui parle d'un 'homme de presse à la plume hors pair'. Rédacteur en chef de 1976 à 2008, Adolphe Ribordy tenait encore une chronique hebdomadaire 'très attendue de nos lecteurs', ajoute-t-il.

Le Confédéré, l'hebdomadaire valaisan d'obédience libérale-radicale, souffle en 2021 ses 160 bougies. Le Confédéré a compté parmi ses rédacteurs en chef Pascal Couchepin, entre 1972 et 1976. Créé en 1861, Le Confédéré est la plus ancienne feuille d'opinion en Valais.

/ATS