Hausse des accidents non professionnels en 2017

Le nombre d'accidents déclarés auprès de la Suva a augmenté en 2017 par rapport à l'année précédente ...
Hausse des accidents non professionnels en 2017

Hausse des accidents non professionnels en 2017

Photo: KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

Le nombre d'accidents déclarés auprès de la Suva a augmenté en 2017 par rapport à l'année précédente. Cette hausse est surtout due aux accidents survenus durant les loisirs.

Comme il a fait particulièrement beau au printemps et à l'été 2017, les gens ont, évidemment, pratiqué plus longtemps des activités en plein air et ont donc été davantage exposés au risque d'accident, déclare mardi Peter Andermatt, statisticien de la Suva, cité dans un communiqué de l'ex-Caisse nationale d'assurance accident.

La pratique d'activités en plein air comme la randonnée, la moto ou le vélo étant très dépendante de la météo, il n'est pas étonnant de voir les accidents annoncés dans ces loisirs augmenter en 2017. Respectivement de 16,5%, de 4,8% et de 3,6%. Globalement, le nombre d'accidents - tous types confondus - et de maladies professionnelles a augmenté de 1% entre 2016 et 2017, à 465'701 annonces.

Le nombre de maladies et accidents professionnels a pour sa part baissé de 0,2%, à 177'973 annonces. Celui des accidents non professionnels a crû, lui, de 1,9%. Il demeure en hausse, même si, dans le même temps, le nombre de personnes occupées en Suisse a augmenté de 1%.

Moins d'accidents chez les jeunes

Dans ses statistiques, la Suva constate que chez les jeunes de moins de 24 ans, le nombre d'accidents durant les loisirs a diminué de 2,7% en 2017 par rapport à l'année précédente. Ce sont les 55-64 ans qui accusent la plus forte progression de ce genre d'accidents, à savoir une hausse de 8%.

'Les représentants de cette classe d'âge sont manifestement plus enclins à sortir que les plus jeunes lorsqu'il fait beau', relève Peter Andermatt. Le fait que les assurés issus de la classe des baby-boomers sont de plus en plus nombreux ne suffit pas à expliquer la forte augmentation de leurs accidents, souligne la Suva.

La société sise à Lucerne assure près des deux tiers des travailleurs en Suisse contre les conséquences des accidents professionnels et non professionnels, ainsi que des maladies professionnelles.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus