Gerhard Pfister voit une bonne « position de départ » pour le Centre

Le président du Centre Gerhard Pfister ressent un 'climat d'optimisme' pour son parti, a-t-il ...
Gerhard Pfister voit une bonne « position de départ » pour le Centre

Gerhard Pfister confirmé à la présidence du Centre

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Le conseiller national zougois Gerhard Pfister va continuer à présider le Centre jusqu'en 2024. Réunis samedi en assemblée dans quatre endroits de Suisse, les délégués du parti l'ont réélu de manière claire et sans discussions.

Aucun autre candidat ne s'était déclaré. Une majorité claire et évidente s'est dégagée sur les quatre sites de l'assemblée des délégués. Les votes n'ont donc pas été comptés.

Dans son discours d'ouverture, Gerhard Pfister avait un peu plus tôt déclaré ressentir un 'climat d'optimisme' pour son parti. Celui-ci se trouve dans une 'bonne position de départ' pour les élections fédérales de 2023.

Le président du Centre attribue ce climat d'optimisme au nouveau nom du parti et à la fusion entre le PDC et le PBD. Les réactions de la base sont positives et les nouveaux membres des jeunes du Centre montrent également que le parti est en mouvement.

Une politique de consensus

Selon M. Pfister, de nombreuses personnes dans le pays souhaitent une politique de consensus, 'surtout en ces temps de confusion et d'incertitude'. Elles sont bien plus nombreuses que les 14% d'électeurs ayant voté pour le PDC ou le PBD en 2019.

Le Centre doit montrer la voie en proposant des solutions viables pour la Suisse, en se basant sur les trois valeurs fondamentales du parti, que sont la liberté, la solidarité et la responsabilité. 'J'en suis convaincu: la Suisse a plus que jamais besoin de nous', a-t-il lancé aux délégués, réunis au centre de congrès Bernexpo.

Le Centre se réunit samedi dans quatre endroits. Outre à Berne, des délégués se rassemblent également à Bulle (FR), Wil (SG) et Schwyz.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus