Gerhard Pfister: « Le monde d'aujourd'hui n'est plus celui d'hier »

La première session de la nouvelle législature s'est ouverte lundi à Berne sous la Coupole ...
Gerhard Pfister: « Le monde d'aujourd'hui n'est plus celui d'hier »

Le socialiste bâlois Eric Nussbaumer élu président du National

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

La première session de la nouvelle législature s'est ouverte lundi à Berne sous la Coupole fédérale. Le Conseil national a porté à sa tête Eric Nussbaumer (PS/BL).

Le Bâlois a reçu 180 voix sur 192 bulletins valables. Le socialiste sera donc le 'premier citoyen du pays' durant une année. Il aura la charge de mener les débats durant quatre sessions.

Le Conseil national avait auparavant prêté serment. L'hymne suisse a ensuite résonné dans la salle du National, interprété par l'ensemble vocal bernois Canto Classico, accompagné d'un guitariste, d'un trompettiste et d'une bonne partie de la salle.

Selon la tradition, c'est le doyen de fonction du Conseil national, le président du Centre Gerhard Pfister, qui a ouvert la 52e législature. Dans son discours, citant l'auteur autrichien Stefan Zweig, il a appelé les parlementaires à agir face aux crises qui s'accumulent, constatant que 'le monde d'hier n'est plus celui d'aujourd'hui'.

/ATS
 

Actualités suivantes